Imprimer Pdf

Bye-bye voiture solo, hello marche, bus et vélo !

Publié le 28.03.2017

Notre dossier déplacements fait le tour d’horizon des solutions pour sortir du tout-voiture.

Malgré les émissions polluantes, les bouchons et le coût du stationnement, 55% des trajets se font encore en voiture à l’intérieur de l’agglomération nantaise. Pourtant, les collectivités proposent des solutions pour faire évoluer les comportements en matière de déplacements. Nantes Métropole y consacre cette année 83 M€, soit 22,1% de son budget d’investissement. Qu’en est-il à Saint-Herblain ?

Faire place aux déplacements doux

Les exemples d’aménagements dans la commune ne manquent pas et tous les quartiers sont concernés : liaison douce entre Indre et le collège Anne-de-Bretagne, pistes cyclables à Bellevue, voie verte Hermeland, zone 20 autour de l’école Stéphane-Hessel...

Pour favoriser la pratique de la marche ou du vélo, il faut aussi rassurer et convaincre. Dernier exemple en date, le dispositif "éco-mobilités scolaire" qui vise les trajets domicile-école. Après une phase d’études, les aménagements, actions de sensibilisation et mesures de régulation de la circulation seront adaptés aux écoles concernées : Grands-Bois, Beauregard et Françoise-Giroud.

L’implication des habitants est primordiale : c’est l’objet de l’atelier participatif sur les liaisons intercommunales proposé par le pôle Loire-Chézine aux habitants de Saint-Herblain, Indre et Couëron. Le 7 février, les élus des trois communes ont présenté le résultat de cette concertation : voies vertes, traversées piétonnes, aires de covoiturages… 23 propositions (sur 59) seront réalisées d’ici 2020.

Ces actions sont mises en œuvre dans le cadre du Plan communal des déplacements doux, et au Plan de déplacements urbains métropolitain, qui fixe les grands principes d'organisation des transports, de la circulation et du stationnement. Tous deux sont en cours d’actualisation.

Étoffer les transports en commun

La ligne Chronobus C3 prolongée jusqu’au bd Marcel-Paul sera opérationnelle à la rentrée 2018. Le bd Charles-Gautier accueillera à proximité du périphérique un parc relai P+R. Cet accès direct au centre-ville de Nantes profitera aux Herblinois, aux salariés du parc Ar Mor, aux spectateurs du Zénith et aux patients du futur pôle de santé.

La ligne 20 Gare de Chantenay/Audencia, qui permet de relier rapidement deux secteurs de l'agglomération sans passer par le centre-ville de Nantes, deviendra Chronobus C20 avec une fréquence, une régularité et une amplitude horaire renforcées. Début des travaux à l’automne 2017 pour une mise en service à la rentrée 2018.

La tarification solidaire sur le réseau des transports publics est proposée depuis le 1er janvier 2016. Un tiers des abonnés en bénéficie, dont 57% jusqu’à la gratuité.

Sortir la voiture des bouchons

Des centaines de places de parking sont disponibles dans les 8 parcs-relais P+R installés à Saint-Herblain ou à proximité immédiate, avec des connexions aux trams 1 et 3, au TER et aux lignes de bus.

Les aires labellisées de covoiturage  du parking Frachon et du Norauto d’Atlantis, sont principalement utilisées par les Herblinois pour des trajets communs hors agglomération. Un site internet dédié permet aux habitants de trouver des partenaires de route.

Sur le périphérique extérieur la régulation d’accès par feux sur les portes herblinoises d’Armor, d’Atlantis, de Saint-Herblain et de l’Estuaire et l’ouverture d’une voie auxiliaire d’entrecroisement sur le pont de Cheviré ont permis diminuer le temps de trajet en période d’hyper-pointe de 4 minutes pour traverser le pont et de 7 minutes entre les portes d’Armor et de Retz. Un projet d’aménagement du périphérique intérieur est actuellement à l’étude.

Des aménagements à l'étude sur le périphérique intérieur

Philippe Bélizaire, responsable d'opérations routières à la Direction régionale de l'environnement, de l'aménagement et du logement (DREAL) et Damien Courbe, chef du district de Nantes de la Direction interdépartementale des routes ouest (DIRO) reviennent sur les projets d'aménagement à l'étude sur la portion herblinoise du périphérique.

Transcription du document Des aménagements à l'étude sur le périphérique intérieur

Les études montrent que si on ne fait rien, en 2035 le périphérique sera congestionné du pont de Bellevue à la porte d'Armor. de 2011 à 2016, des études ont été menées pour avoir une vision globale du fonctionnement du périphérique le périphérique. En 2016, une concertation publique a été menée par les services de l'État : elle a permis aux habitants et aux collectivités de s'exprimer. En ce qui concerne Saint-Herblain, la priorité est donnée au franchissement de la Loire en périphérique intérieur. Des études sont en cours pour mettre en place des régulations d'accès par feux en amont du pont de Cheviré et sur les portes de l'Estuaire à Armor, ainsi qu'une voie auxiliaire d'entrecroisement sur le pont.

Bertrand Affilé : "Il faut se désintoxiquer de la voiture"

Pourquoi diminuer la part de la voiture dans nos déplacements ? Parce que c’est possible et nécessaire ! C’est une question de santé publique en même temps qu’un gain de temps et d’argent. Il ne s’agit pas de supprimer la voiture, mais d’en avoir un usage raisonné et notamment d’en limiter le nombre à l’intérieur du périphérique. Covoiturer, utiliser les parkings relais, pratiquer les modes doux, tout le monde peut le faire.

Comment changer les habitudes ? En développant les aménagements cyclables le long de la Loire ou sur l’axe Bourg/Croix-Bonneau. En impliquant les habitants : ceux du quartier nord seront associés à la réflexion sur la place de chaque mode de transport dans ce quartier en pleine transformation. En améliorant les transports en commun : à court terme les Herblinois profiteront d’un réseau bus et Chronobus renforcé et à l’horizon 2021 de l’allongement des rames de la ligne 1 du tram. Les projets ne manquent pas !

Informations pratiques

www.nantesmetropole.fr/

Dans l'actualité