Imprimer Pdf

Déplacements: trois communes travaillent ensemble

Publié le 21.03.2016

Un atelier participatif intercommunal créé entre Saint-Herblain, Couëron et Indre.

Les déplacements en véhicule motorisé individuel doivent diminuer au profit de modes alternatifs (marche, vélo, transports collectifs, covoiturage…). Le Plan de déplacements urbains métropolitain a fixé des objectifs très clairs : d’environ 50% aujourd’hui, ils doivent passer à 67% à l’horizon 2030.

Pour y contribuer, les villes de Saint-Herblain, Couëron et Indre ont décidé de réfléchir ensemble à l’amélioration de leurs liaisons intercommunales en créant un atelier participatif qui s’appuie sur le pôle Loire-Chézine de Nantes Métropole.

Comment augmenter la part des modes alternatifs ? Comment promouvoir ces pratiques auprès des habitants ? Quelles sont les liaisons manquantes ou à améliorer ? Toutes ces questions seront débattues au sein de l'atelier Loire-Chézine. Il sera composé d’une cinquantaine de personnes intéressées par le sujet, et pratiquant des modes de déplacements variés:

 

Trois réunions de travail sont prévues les 26 mai, 16 et 30 juin, et une quatrième le 12 juillet, pour présenter aux élus du pôle les préconisations de l’atelier. Elles se traduiront ensuite par un plan d’actions que la Métropole exposera aux membres de l’atelier en novembre 2016.

À noter que c’est une démarche inédite qui est proposée là, une expérimentation unique à l’échelle de la métropole, appelée à faire école dans d’autres pôles métropolitains.