Imprimer Pdf

Espaces verts : intervention autour du square Bouchaud

Publié le 29.05.2018

Des travaux ont débuté sur le mur de soutènement du square Bouchaud, rue Adolphe-Bouchaud.

Depuis la mi-mai, des travaux de soutènement du mur entourant le square Bouchaud, situé en face de l’hôtel de Ville ont démarré. Ils se dérouleront jusqu’au mois de décembre. " Nous avons débuté les travaux côté sud, sur le mur qui donne sur la copropriété, explique Guy Perray, encadrant technique et pédagogique pour l’entreprise d’insertion Océan, mandaté par la Ville. Les végétaux et les racines s’étaient installés dans le mur, ce qui les avait fortement abimés. Nous sommes en train de faire des travaux de reprise de consolidation. " Le mur a donc été nettoyé de ses lierres et autres racines. Il va être ensuite remonté et consolidé. Cette première phase de travaux n’interdit pas de profiter des pelouses, puisqu’elle a lieu dans le fond de l’espace vert.

Le square fermé d'août à décembre

La seconde phase se déroule en parallèle. " Elle consiste à consolider le bas du mur de la rue Bouchaud avec trois contreforts qui viendront soutenir le bâti qui commence à se déstructurer ", poursuit Guy Perray. La troisième phase sera plus visible et il s’agira d’un chantier de plus grande ampleur. " Il faudra déconstruire une partie du mur sur 14 mètres de long et trois mètres de hauteur. La partie qui est trop endommagée sera déconstruite et reconstruite en pierres. Le mur sera autoporté, c’est-à-dire qu’il sera monté à l’image d’une pyramide, dans son épaisseur et à sa base, pour être plus solide. " Le square sera fermé au public durant cette troisième phase, de début août à décembre.
Dix personnes en insertion travaillent sur ce chantier, qui fait partie des douze que mène l’entreprise d’insertion Océan sur les territoires de Saint-Herblain, Nantes et Couëron. " L’équipe est constituée de personnes éloignées de l’emploi, précise encore l’encadrant. Elles reprennent les habitudes de travail, elles acquièrent de la confiance en soi en travaillant pour un projet professionnel et personnel. Sur ce chantier, elles sont formées à la limouserie, qui est en fait la maçonnerie d’autrefois que le fait avec la pierre. "
Les travaux s’échelonneront sur cinq mois et prendront fin, si les conditions météorologiques le permettent, courant décembre 2018.