Imprimer Pdf

Le Bourg entame sa mue

Publié le 06.01.2021

Prévus pour durer un an, les travaux de réaménagement du centre Bourg démarrent en janvier. À la clé : un quartier embelli et des aménagements favorisant les mobilités douces.

Nouvelle année, nouveau look. Annoncés de longue date, les travaux de réaménagement du centre Bourg vont pouvoir démarrer en janvier. D’une durée prévisionnelle d’un an, le chantier concernera la place de l’Abbé-Chérel et ses alentours, notamment les rues Jean-Marie Brûlé, Pierre-Gicquiau et du Général-Zimmer.

Fruit de deux ans de concertation avec les riverains et les commerçants, le projet de réaménagement du Bourg s’élève à un montant total de 2 millions d’euros. Le chantier, supervisé par Nantes Métropole, va profondément modifier, à terme, la physionomie du centre Bourg.

Ces travaux visent plusieurs objectifs, parmi lesquels :

Perspective de la place de l'Abbé-Chérel, vue depuis la rue du Lieutenant-Mouillie. Le réaménagement de la place permettra de faire mieux cohabiter les différents modes de déplacement. © Ateliers Up+

Piétonisation

Sur la place de l’Église, un mail piéton va ainsi être crée afin d’offrir un cadre plus agréable au marché mais aussi pour mettre en valeur l’église Saint-Hermeland, bâtiment remarquable classé aux Monuments Historiques depuis 1925 et dont les premières fondations remontent au XVe siècle.

Les travaux visent également à mieux faire cohabiter les différents modes de déplacement et sécuriser les abords de l’école Saint-Hermeland. Pour ce faire, de larges cheminements piétons seront créés et la sortie Sud sera rendue inaccessible aux voitures. La circulation sera mise à sens unique, depuis la rue Pierre-Gicquiau jusqu’au parking du Super U. Quant au croisement de la rue du Lieutenant-Mouillie et de l’avenue des Sports, son régime de priorité a été modifié cet été afin de fluidifier le trafic en prévision de ces changements .

Ces travaux, qui amélioreront considérablement l’aspect paysager des abords de l’église Saint-Hermeland grâce à de nouvelles plantations, permettront également d’unifier la place et de l’ouvrir aux pré-marais de la Pelousière, située en contre-bas, espace naturel d’une incroyable diversité écologique et candidat au label Natura 2000.

Perspective sud de la place de l'Abbé-Chérel, vue depuis la rue du Général-Zimmer. Les travaux vont permettre d'ouvrir la place sur les pré-marais de la Pelousière. © Ateliers Up+

Déroulement des travaux

Les travaux s’échelonneront par phases. Dans un premier temps, ils concerneront les réseaux d’eau potable des rues Jean-Marie Brûlée et Pierre-Gicquiau, et de la place de l’Abbé-Chérel.

C’est à compter du printemps que les travaux de requalification à proprement parler pourront commencer : nouveau pavage, nouvelle végétation, nouveau mobilier urbain. Pour un résultat final escompté en janvier 2022.

Délocalisation du marché du Bourg

Pour permettre le réaménagement complet de la place de l’Abbé-Chérel, le marché du Bourg va être devoir être déplacé durant la durée du chantier. Ainsi, à compter du vendredi 15 janvier et pour une durée de neuf mois, le marché sera installé sur le parking de la rue du Général-Zimmer. Les horaires d’accès au marché demeurent inchangés : 8h-13h.

Dans l'actualité