Imprimer Pdf

Opération "Ma rue en fleurs" : on vous dit tout !

Publié le 12.03.2021

Éric Péger est jardinier municipal à Saint-Herblain depuis 1987. Responsable de l’unité Bégraisière depuis 2015, il veille notamment sur la prairie fleurie située à côté de la Longère. Il nous parle des graines contenues dans les sachets distribués lors de l’opération "Ma rue en fleurs" du 17 mars au 21 avril.

Quelles sont les caractéristiques de ces graines ?

Ce sont des graines qui donneront des fleurs éphémères appelées annuelles. Leur avantage est qu’elles poussent vite. Elles ont été sélectionnées car elles sont peu gourmandes en eau et  adaptées aux milieux sec et rude.

Pouvez-vous nous les présenter ?

On va trouver des pavots de Californie, des Nigelles de Damas, des giroflées Ravenelle, des Gypsophiles, des coquelicots, des bleuets bleus, des campanules, des Achillées Millefolium entre autres.

Une fois les graines semées, faut-il les arroser ?

Il faut les arroser au départ mais par la suite ces plantes se débrouilleront toutes seules. Les eaux de ruissellement leur suffiront.

Ces fleurs ne risquent-elles pas d’endommager les trottoirs, les pieds d’immeubles ?

Avec ces plantes herbacées, il n’y a aucun souci racinaire à la différence d’un arbuste ou d’un arbre.

Pourquoi est-ce important de planter des fleurs dans les rues des villes ?

C’est important parce que chaque année on perd quasiment un département français du fait de l’artificialisation des sols. C’est pourquoi on essaie donc de "re-naturer les centres-villes" en introduisant des plantes les plus naturelles possibles capables d’attirer des insectes pollinisateurs. Ces insectes sont nécessaires pour les potagers, les vergers. Sans pollinisation, plus de fruits, plus de légumes. On s’est rendu compte qu’avec l’arrêt de l’utilisation des produits phytosanitaires par les villes du territoire de l’agglomération nantaise, la nature revient de son plein droit et c’est très bien.

Où et quand se procurer les sachets "Ma rue en fleurs" ?

Du 17 mars au 24 avril, on peut récupérer un sachet de graines, à l’hôtel de ville, au Carré des services et à la mairie annexe des Thébaudières et à la Longère (en cas d’ouverture de l’équipement). Un guide plantation sera remis à cette occasion.

5 conseils pour réussir ses plantations

Désherber à la main, sans produit chimique de façon à respecter l’environnement et la réglementation en vigueur depuis le 1er janvier 2019 qui interdit les produits phytosanitaires. Bien gratter la fissure au pied du mur sur 1 ou 2 cm de profondeur, ou griffer le sol aux pieds des arbres.

Mélanger les graines dans un récipient avec du sable et du terreau (8 verres de sable pour trois verres de terreau).

Semer le mélange aux pieds des arbres, ou combler la fissure avec le mélange pour les pieds de mur. Bien tasser.

Arroser avec modération, avec la pomme d’arrosoir, jusqu’aux jeunes pousses.

Laissez pousser ! Les fleurs repousseront toutes seules l’année suivante, si vous les laissez aller à maturité en attendant l’automne pour couper les fleurs séchées.

 

 

 

 

 

Dans l'actualité