Imprimer Pdf

PLUm : quelle ville sera Saint-Herblain demain ?

Publié le 02.01.2018

Le projet de Plan local d’urbanisme métropolitain (PLUm) s’adapte aux spécificités locales.

Nature, économie, urbanisation : le PLUm reprend les grands axes du schéma d‘aménagement durable (SAD) herblinois, co-construit avec les habitants en 2015.

En matière d’urbanisation, l’un des premiers objectifs est la préservation du tissu pavillonnaire. Le PLUm prévoit d’augmenter de 50 % la surface du zonage pavillonnaire, soumis à des règles plus strictes de construction. Les secteurs privilégiés pour de nouveaux logements sont les zones déjà densifiées et celles le long des axes de mobilité (routes, transports en commun). Le projet propose ainsi d’accompagner le renouvellement urbain du Bourg en renforçant son caractère pluriel associant logements  commerces et activités. Il s’agira aussi de préserver la végétation et d’améliorer la qualité et le fonctionnement des espaces publics.

La nature en ville

Les zones agro-naturelles représentent 40 % du territoire herblinois. Il est prévu de les préserver en maintenant l’activité agricole existante et par le classement en secteur naturel des parcs et jardins du tissu urbain.

Pour favoriser la vie de quartier, l’offre commerciale sera privilégiée autour de 11 pôles de proximité répartis sur le territoire (Bourg, Thébaudières, Beauséjour, Preux…). Le règlement du PLUm prévoit de préserver le tissu industriel en bords de Loire et dans le centre industriel, et de concentrer l’offre de bureaux dans les zones déjà aménagées pour les activités tertiaires (parc Ar Mor…) ou les zones mixtes accueillant habitations, bureaux et commerces.

Enquête publique

Le PLUm fera l’objet d’une enquête publique du 6 septembre au 12 octobre 2018, avant de recueillir l’avis des conseils municipaux des 24 communes de Nantes Métropole, puis d’être approuvé par le Conseil métropolitain. Son entrée en vigueur est prévue début 2019.

Dans l'actualité