Imprimer Pdf

Pollution maîtrisée à la Carrière

Publié le 14.06.2020

Les pompiers sont intervenus dimanche 14 juin pour contenir, à l’aide de bouées, une pollution mineure sur le plan d’eau de la Carrière.

Ce dimanche 14 juin au matin, les pompiers ont installé sur le plan d’eau de la Carrière une ceinture de bouées de 60 mètres, afin de circoncire une pollution aux hydrocarbures d’origine inconnue. Il s’agit probablement d’un déversement en amont du site de la Carrière, qui est arrivée dans le plan d’eau le via système hydraulique qui l’alimente.

La substance polluante est limitée en quantité et reste en surface : elle est sans danger pour la faune et la flore du plan d’eau et pour les usagers du parc, qui peuvent cependant percevoir une odeur inhabituelle lors de leurs promenades.

Le barrage de bouées installé par les pompiers permettra de limiter l’étalement de la substance à la surface du lac, en attendant l’intervention de Nantes métropole qui procèdera au pompage de la pollution dès le lundi 15 juin.

Mise à jour du lundi 15 juin à 19h

La Ville a déposé plainte contre X ce lundi 15 juin au matin, et des panneaux alertant de la pollution ont été placés ce jour auprès du plan d’eau.

Cette pollution provient des écoulements portés par le ruisseau de Pontpierre. Les pompiers et la Cellule Opérationnelle de Prévention des Risques (COPR) de Nantes métropole sont intervenus ce dimanche 14 juin pour poser un barrage flottant, empêchant ainsi la nappe de se répandre sur l’ensemble du plan d’eau.

Les services de Nantes métropole précisent que compte tenu de la nature des hydrocarbures déversés dans le lac de la Carrière la pollution n’affectera pas durablement l'environnement, et que la nature finira par absorber les matières vivantes contenues dans les hydrocarbures. Néanmoins, il s'agit bien d'une pollution qui peut être néfaste à la santé en cas de baignade ou d’absorption de l’eau. La Ville en appelle ainsi à la précaution des visiteurs du parc et de leurs animaux de compagnie pour éviter tout contact avec l’eau dans les prochaines semaines.

Afin d'accélérer le retour à la normale la Ville a sollicité Nantes métropole pour des opérations rapides de pompage en surface de l'eau et en profondeur dans les conduites souterraines. Les services de la métropole pensaient débuter les opérations de pompage dès ce lundi 15 juin. Après une visite sur le terrain ce matin, lors de laquelle la COPR a procédé à une inspection en amont du plan d’eau, il a été constaté de nombreux restes d’hydrocarbures tout du long du ruisseau.

Au vu des pluies annoncées ces prochains jours, les techniciens ont jugé préférable d’attendre que les eaux de pluie ramènent cette pollution sur l’étang avant de procéder au pompage ; celui-ci débutera donc en fin de semaine ou début de prochaine.

Dans l'intervalle, des odeurs fortes à proximités du lac pourront se faire sentir et des impacts de court terme seront observables sur la faune et la flore.