Imprimer Pdf

Redécouvrir le Cours Hermeland

La trame verte se révèle à travers une exposition dans ses parcs et jardins et sera l’objet d’une concertation publique fin 2018.

Connaissez-vous le Cours Hermeland ? Vert, accueillant et non enclos, accessible pour les pratiques sportives libres, il jalonne la ville de vert. Avec  ses 300 hectares d’espaces sur 7 parcs et jardins, il y a fort à parier que chacun a déjà parcouru un pan de cette coulée verte ou pique-niqué dans un de ses parcs au moins une fois dans sa vie, sans le savoir !

Initié au début des années 90, le Cours Hermeland a été imaginé " comme un élément fédérateur pour structurer la ville, rappelle le maire Bertrand Affilé. L’idée était d’avoir un cœur de ville vert, préservé, naturel, qui permette de circuler en ville et de réunir les quatre quartiers. " Telle une colonne vertébrale, le Cours Hermeland traverse Saint-Herblain du Sillon de Bretagne jusqu’aux marais de la Loire au sud.

Depuis sa création, il a progressivement accueilli des équipements communaux "qui dépassent les quartiers " comme la médiathèque Charles-Gautier-Hermeland, puis la salle de spectacle de la Carrière, le Zénith de Nantes Métropole … Il a par ailleurs sa propre signalétique – ronds-points carrés, candélabres, bancs, pins parasols, etc- et propose de multiples paysages tout au long de ses 7 km. " Le Cours Hermeland a évolué dans le temps, avec un périmètre agrandi récemment au nord, avec le parc de la Savèze, et au sud par l’aménagement du sentier qui traverse les marais de la Pelousière, souligne également Laurent Noblet, adjoint en charge de l’aménagement durable de la ville. L’ensemble constitue la trame verte et bleue du territoire herblinois, autour de laquelle se construit la ville. "

Une concertation publique fin 2018

Cette trame verte si agréable à parcourir mérite d’être connue et reconnue. " Il est nécessaire de connaître les attentes des habitants et de s’adapter aux nouveaux usages ", ajoute le maire. Une concertation publique aura donc lieu au dernier trimestre 2018 afin de réfléchir aux potentiels de cette coulée verte. Elle s’achèvera au printemps 2019. " Nous avons un vrai travail de concertation à mener avec les habitants, les entreprises et la Métropole pour donner de la visibilité et voir comment faire évoluer le Cours Hermeland dans l’avenir ", conclut Bertrand Affilé.

Les 1001 facettes du Cours Hermeland

Avec l’arrivée des beaux jours, l’occasion est belle de redécouvrir " in situ " les sept parcs et jardins qui composent le Cours Hermeland . Quelle est leur histoire, où trouver une pataugeoire, sur quels chemins randonner… ? Du parc de la Gournerie à celui de la Savèze, en passant par le parc du Val de Chézine ou celui de la Bégraisière, ils se révèlent à travers les 12 panneaux de l’exposition " Parcs et Jardins ". Par ailleurs, de nombreuses animations auront lieu durant l’été dans le cadre de la manifestation " Ça bouge dans les parcs ". Un livret intitulé " Mille et une facettes du Cours Hermeland ", est également disponible dans tous les lieux publics.

Exposition au parc de la Chézine jusqu’au 10 juillet, au parc de la Carrière du 11 juillet jusqu’à début septembre et au parc de la Bégraisière tout l’été.

Brochure : les mille et une facettes du Cours Hermeland

Vous pouvez télécharger le document en cliquant ici (Format: PDF - Poids: 7,74 Mo).