Imprimer Pdf

1 000 jeux vidéo à la Bibliothèque

Publié le 23.11.2021

Depuis 6 ans, la Bibliothèque s’est engagée dans la constitution d’une large collection de jeux vidéo. Elle rassemble des univers graphiques différents et très créatifs pour certains d’entre eux. Cap sur les jeux vidéo !

La Bibliothèque est devenue au fil des années une référence en matière de jeux vidéo qui dépasse largement les frontières herblinoises. Si l’essentiel de la collection est rassemblé à la médiathèque Gao-Xingjian, les jeux vidéo sont empruntables dans tous les équipements et peuvent être acheminés vers l’ensemble du réseau sur simple demande à un bibliothécaire. Les amateurs viennent de toute l’agglomération nantaise pour puiser dans ce fonds riche de 1000 jeux. Il faut dire que le jeu vidéo est un loisir onéreux : un jeu vidéo coûte en moyenne de 60 à 80 €, cette fourche de prix est d’ailleurs appelée à augmenter dans les prochaines années. L’emprunt permet donc à toutes et tous d’y accéder gratuitement.

Des univers créatifs

Pour les bibliothécaires, l’objectif est clair : répondre à la demande des abonnés, leur donner envie d’explorer des univers plus créatifs les uns que les autres.
Plusieurs types de jeux vidéo sont proposés : des jeux vidéo "Triple A" autrement dit des jeux à gros budgets très demandés  dans le monde entier comme Assassin’s creed, Farcry, Fifa, Call of duty, Minecraft, des jeux à budgets moyens et des jeux à petits budgets de la scène indépendante tels que Journey, Gris, par exemple.

À l’affût de nouveaux univers, les amateurs de jeux vidéo qui fréquentent la Bibliothèque n’hésitent pas à se laisser tenter par des jeux de la scène indépendante, très novateurs en termes de scénarios, de techniques et manières de jouer comme "Gris" entièrement dessiné à la main et en 2 dimensions, Ori and The Blind Forest, Trine, Hollow Knight, Hades.

Des animations pour faire vivre le jeu vidéo

Des animations sont organisées régulièrement comme "l’heure du  jeu vidéo" : une fois par semaine à la médiathèque Gao-Xingjian, toutes les deux semaines à la Ludothèque, une fois par mois à la médiathèque Charles-Gautier-Hermeland avec la projection d’un jeu sur écran cinéma. À la médiathèque Bourg, le jeu vidéo est également bien présent et s’intègre à la thématique "sciences et techniques" de l’équipement. Ainsi, pour l'animation "l’Heure des P'tits curieux", certaines séances sont dédiées à la découverte de logiciels de création. L'objectif est alors de se familiariser avec un logiciel permettant de créer des images, programmes, modèles 3D comme code.org pour apprendre les bases de la programmation. À noter qu’à la médiathèque Charles-Gautier-Hermeland, une sélection de jeux vidéo tourne en continu sur les écrans.

Des jeux vidéo classés par âges

La non-exposition des enfants à des jeux violents fait partie des préoccupations de la Bibliothèque. C’est pourquoi elle a choisi de se référer au système PEGI (Pan European Game Information) qui classe les jeux selon les âges (3, 7, 12, 16, 18). Tous les jeux vidéo jusqu'à PEGI 12 sont empruntables par tous, mais ceux identifiés PEGI 16 et PEGI 18 ne le sont que par des personnes majeures (ou avec autorisation d'un responsable légal). En conséquence, lorsqu’un jeune abonné souhaite emprunter un jeu vidéo, la Bibliothèque l’autorise ou pas en fonction de son âge.
De même à l’occasion des animations, la Bibliothèque veille à ne pas utiliser des jeux au-dessus de PEGI 12 (NDLR : au-dessus de 12 ans) pour protéger le jeune public d’images qui risqueraient de le choquer.

Pédagogiques les jeux vidéo ?

Les jeux vidéo peuvent aussi être des outils pédagogiques utiles à l’épanouissement des jeunes. Par exemple, les RPG (role playing game) donnent l’opportunité aux joueurs d’influencer et de peser sur l’issue de l’histoire par leurs choix. En règle générale, le jeu vidéo encourage à ne pas tuer un personnage par l’attribution de trophées. Par exemple : dans "Dishonored" si on sème la mort et le chaos durant la partie, le joueur provoque des conséquences négatives pour le personnage qu'on incarne et la ville où se passe le récit. C’est le même principe qui s’applique pour "This war of Mine".

Sensibilisation sur le temps d’écran des enfants

Lorsque les bibliothécaires recontrent les parents, ils peuvent être amenés à les sensibiliser sur les risques liés aux temps passés devant les écrans pour leurs enfants. Ils partagent alors un document de référence 3 6 9 12 rédigé par le psychiatre Serge Tisseron qui explique les dangers mais aussi les bonnes pratiques à privilégier face aux  écrans.
Pour connaître toutes les actions et offres vidéoludiques proposées par la Bibliothèque : www.la-bibliotheque.com/jeu-video

Festival des jeux : le jeu vidéo à l’honneur

Pour les 30 ans du Festival des Jeux, du 7 au 20 février 2022, les jeux vidéo occuperont une place de choix avec une grande scénographie autour du jeu vidéo dans la salle d'exposition de la médiathèque Charles-Gautier-Hermeland. Certains jeux proposeront des expériences de jeu particulières puisqu'ils reposeront sur des caméras capables de détecter les mouvements des joueurs pour interagir avec les jeux vidéo. Il y aura également des jeux pour découvrir ou redécouvrir les classiques vidéoludiques.

Dans l'actualité