Imprimer Pdf

Abolition de l’esclavage : un concert dessiné pour ne pas oublier

Publié le 26.04.2019

En écho à la Journée commémorative de l’abolition de l’esclavage, deux événements sont programmés les 9 et 11 mai : une conférence-débat Place publique et un dessin-concert, en présence de l'illustrateur Benjamin Flao et du musicien Abblaye Cissoko.

Samedi 11 mai, à 20 h à la Maison des Arts, le public est invité à vivre un moment d’une grande sensibilité proposé par la Ville de Saint-Herblain et l’association Mémoire de l’Outre-mer: un dessin-concert réalisé par Benjamin Flao, dessinateur (Kililana song - 1er tome : Prix Ouest-France-Quai des Bulles - 2e tome : sélectionné au festival d'Angoulême 2014), Carnets de Sibérie, Black boy, notamment), et Ablaye Cissoko, musicien de renommée mondiale virtuose de kora. Tous deux évolueront ensemble pour livrer leur vision de l’esclavage. Projetés sur grand écran, les dessins apparaîtront au fur et à mesure des mélanges d’eau et d’encre. Le trait du dessinateur évoluera au rythme du musicien qui pourra aussi se faire chanteur.

L’instant sera magique à coup sûr

Pour Benjamin Flao, ce duo en scène promet d’être un moment peu ordinaire : "Je vais aborder les thèmes de la séparation et de l’éloignement. Les images qui en sortiront seront des fleurs, l’instant sera magique à coup sûr ". Pour Ablaye Cissoko, "Faire œuvre de mémoire, c’est important pour les jeunes générations pour ne pas répéter les erreurs du passé". En préambule du spectacle, huit jeunes de 15 à 18 ans interpréteront des extraits de textes en lien avec les thèmes de la négritude et du déracinement.

Au cours de cette journée-événement, Benjamin Flao rencontrera le grand public. De 10h à 11h30, il présentera son métier, dessinera et répondra aux questions. Il dédicacera ses ouvrages et vendra des planches originales de 19h à 20h. La librairie Aladin sera présente sur ce temps de dédicaces.

En marge de cette journée, une exposition de dessins et d’illustrations de Benjamin Flao est présentée jusqu’au 10 mai à la bibliothèque de Bellevue. Issues de la collection de la Bibliothèque et/ou prêtées par l’artiste, ces œuvres originales dévoilent l’univers de ce dessinateur baroudeur.

Une conférence-débat Place publique

On commémore l’abolition de l’esclavage depuis la loi du 10 mai 2001. Or, le travail forcé perdure à notre époque aux quatre coins de la planète. Jeudi 9 mai, la conférence-débat Place publique "Esclavage moderne, tous responsables ?" mettra en lumière cette thématique. Il y sera question de la persistance du travail forcé à travers le monde. Pour en débattre, ont été invités :

Dessin-concert samedi 11 mai, à 20 h.
Conférence Place publique jeudi 9 mai de 20h à 22 h.
Maison des Arts, 26 rue de Saint-Nazaire.
Entrée libre dans la limite des places disponibles.