Imprimer Pdf

L’Île de Saint-Herblain, la carte des vies herblinoises

Publié le 28.12.2018

Et si le visage topographique de Saint-Herblain s’inspirait des parcours de vie de ses habitants ? La prochaine exposition de la Maison des Arts donne à voir une certaine géographie du sensible, selon l’artiste Élodie Rama.

L’idée développée par la plasticienne et musicienne Élodie Rama est aussi simple que sensible : mettre en valeur la richesse de la diversité culturelle herblinoise à travers une carte géante de la ville, miroir des origines et des parcours pluriels de ses habitants. «Je suis partie de la soixantaine de langues parlées dans la commune et j’ai voulu recréer une géographie imaginaire en partant de cette réalité» explique l’artiste. 

Parcours de vie

Au fil de ses rencontres avec une vingtaine d’habitants de tous les quartiers et de tous les âges, l’artiste collecte «des bouts de vie et de territoires». Puis, munie d’outils numériques, elle passe à la création de cette île imaginaire en reliant les territoires entre eux. Émerge alors une carte géographique surprenante et éprise de liberté où la Thaïlande jouxte les Antilles qui elles-mêmes touchent la Bretagne. «En rassemblant ces petits bouts du monde, on réalise que Saint-Herblain est une ville plurielle et riche de sa diversité» illustre l’artiste.

L’île de Saint-Herblain, exposition présentée du 9 au 23 janvier 2019 à la Maison des Arts, 26 rue de Saint-Nazaire.
Vernissage en présence de l’artiste le mercredi 9 janvier, à partir de 19 h.
Pour en savoir plus sur le travail de l’artiste : www.strange-island.com

Dans l'actualité