Imprimer Pdf

Lucile Piketty, la gravure dans tous ses états

Jusqu'au 2 juin 2018, la jeune artiste expose à la médiathèque Charles-Gautier-Hermeland.

Pointe-sèche, sérigraphie, linogravure, gravure sur bois… Lucile Piketty, expérimente et explore son art à travers toute une palette de techniques. L’artiste, née en 1990, multiplie les voies d’expression : les estampes, les livres d’artistes, les revues mais également l’illustration d’albums, ce qui est rare dans le domaine de la gravure.

Dans la salle d’exposition de la médiathèque Charles-Gautier-Hermeland le public pourra admirer plusieurs séries de gravures comme "Si je disparaissais" et ses mystérieux personnages féminins, pour lequel Lucile Piketty a reçu le prestigieux Prix de gravure Lacourière en 2016. Ses paysages forestiers peuplés de silhouettes fantomatiques se déploient en grand format avec sa série de xylogravures "En dehors". Son travail d’illustration est également représenté avec des gravures publiées dans l’Instant Parisien, mais aussi des dessins tirés des livres Buffalo Bill et Dans les coulisses du musée du Louvre. Vous pourrez aussi croiser dans cette exposition des tigres, des oiseaux et de la vaisselle qui cache bien son jeu…

Du mardi 10 avril au samedi 2 juin 2018.
Vernissage et déambulation en compagnie de l’artiste le vendredi 13 avril à 19h.
www.la-bibliotheque.com
www.lucilepiketty.fr

Dans l'actualité

Cultures des Autres : une fenêtre sur le monde


Jusqu’au 18 mai, le festival Cultures des Autres s’attaque aux murs qui se dressent entre les hommes.

Appel à résidence artistique pour plasticiens professionnels


De novembre 2018 à avril 2019, nouvelle résidence de création à la Maison des Arts.

Sur les ondes de Radio Mandela


Les 330 élèves de l’école Nelson-Mandela participent, à divers degrés, au projet centré sur l’éducation aux médias.

Inüit et Afrodite, doublé gagnant pour Terminus 3


Les deux  groupes accompagnés à la Maison des Arts accèdent aux scènes nationales.