Imprimer Pdf

Maison des Arts : 10 ans déjà !

Publié le 14.10.2020

La Maison des Arts fête ses 10 ans cette année. Pour marquer d’une pierre blanche cette première décennie très active, plusieurs événements labellisés "10 ans" sont programmés chaque mois mettant en lumière le projet innovant de cet équipement culturel.

"Ces événements ont tous été choisis pour leur singularité et parce qu’ils symbolisent le travail de la Maison des Arts" introduit Jérôme Binet, responsable de la programmation de l’équipement. Et c’est peu de dire que les spectacles labellisés sont le parfait reflet de la démarche de la Maison des Arts d’aller vers les publics, de créer en faisant avec les élèves et les habitants. Installée au cœur du quartier de Bellevue, classé "Politique de la Ville", la Maison des Arts a inscrit dans son ADN le rapprochement de la culture d’avec un large public et notamment des publics éloignés.

Temps fort Stop motion 

Si cet anniversaire a déjà démarré avec quelques événements en septembre, il se poursuit  en octobre avec la journée "Non stop motion" dimanche 18 octobre de 10h à 18h au cinéma Le Lutétia et à la Maison des Arts.

Dans la continuité du 1er festival "Ciné-motion" d’avril 2019, ce nouveau rendez-vous traduit la volonté de la Ville de renforcer son savoir-faire en la matière. "L’objectif de la journée est d’outiller le public pour l’encourager à faire des choses au croisement de la musique et des arts numériques" explique Jérôme Binet. "On a trouvé que le stop-motion était ce qui existait de mieux pour placer la création au premier plan devant l’ordinateur" complète Jean-François Fourichon, directeur des affaires culturelles, soucieux de développer le numérique au même plan des autres pratiques artistiques.

Les 10 ans se poursuivent ensuite avec une brochette incroyable de rendez-vous en tout genre à commencer par un événement exceptionnel autour de l’histoire du club R-26 qui sera racontée et mise en scène lors de trois événements en novembre.

Qu’est le club R-26 ?

Un lieu de vie situé dans le Montmartre des années 1930 fréquenté par de nombreux artistes talentueux de l’époque : les musiciens Stéphane Grapelli et Django Reinhardt, l’architecte Le Corbusier, la chanteuse Joséphine Baker, la plasticienne Sonia Delaunay, notamment.
Grâce à des archives retrouvées (notamment 300 chansons écrites par M. Perrier), l’histoire de ce  club sera racontée lors de deux spectacles différents : l’un convoquant le Big-Band de la Maison des Arts et les ateliers d’arts plastiques le 24 novembre et l’autre dans une mise en scène de David Rolland et de Norman Barreau-Gély avec des artistes professionnels le 30 novembre. Cette histoire fabuleuse sera aussi exposée lors d’une conférence le 25 novembre du comédien Norman Barreau-Gély.

10 ans, 10 résidents

Autre moment fort de ce début de programmation, l’exposition "10 ans, 10 résidents" du 2 décembre au 27 janvier. La Maison des Arts donne rendez-vous à "ses" 10 derniers artistes accueillis en résidence.

On retrouvera avec intérêt celles et ceux qui ont marqué l’esprit des élèves et de leurs professeurs et du grand public. Ils présenteront tous une œuvre de leur choix (vidéo, sculpture, photo, œuvre plastique). Ont été invités Julie Maquet, les Globules noirs, Emmanuelle Tonin et Emmanuelle Faure, Minivomplie, Ollivier Moreels, Jérémie Maillet, Bevis Martin et Charlie Youle, Marie-Pierre Duquoc, Jérôme Blin et Gaétan Chevrier.

Un marathon artistique "Croisez le faire"

À la Maison des Arts, l’innovation est un puissant moteur de créativité. Samedi 5 décembre de 9h30 à 19h, le marathon artistique "Croisez le faire" le confirme en invitant les différentes pratiques amateurs à se rencontrer et à créer ensemble. "Toutes les ressources de la Maison des Arts (professeurs, artistes) seront mobilisées pour initier des projets lors de ce moment expérimental" promet Jérôme Binet. Deux autres journées pourraient suivre ainsi que le tournage d’un film participatif.

Toutes les musiques sur un plateau

Toutes les musiques seront au rendez-vous pour vous entraîner dans leurs univers respectifs et vous faire découvrir les talents de la Maison des Arts. Réservez dès à présent quelques-unes de vos soirées d’hiver pour aller écouter toutes sortes de couleurs musicales.

Si vous êtes amateur de musiques amplifiées, il ne faudra pas rater la soirée anniversaire des 10 ans du vendredi 18 décembre consacrée aux musiques actuelles des studios Terminus 3. Après une première partie qui tendra ses micros aux groupes amateurs Dear, Lopus et Phéroce, la deuxième partie offrira un plateau inédit 100% féminin composé de 10 artistes accompagnées par Terminus 3 ces 10 dernières années : Elodie Rama, Eva (Moongaï, AVA), Mood, Isla, Ludy, Wassa Sainte Nébuleuse, Clémence (Grand Yellow, Klem H), Coline (Inuit, Audrey Lopes, Philemone.

Le numérique en première ligne

Les Renc’arts numériques reviennent un mercredi une fois par mois de 15h à 17h ou de 17h à 19h. Ce sont des rendez-vous thématiques que vous ne pourrez louper si vous souhaitez vous initier ou perfectionner votre usage d’un logiciel. Ils sont ouverts à tous les niveaux et gratuits sur inscription au 02 28 25 25 80.

Au programme des Renc'art numériques
Mercredi 18 novembre : réaliser son montage vidéo.
Mercredi 9 décembre : Apprendre à utiliser Photoshop
Mercredi 13 janvier : Tourner un film en stop-motion.

Balance ta case

Quand la Bibliothèque et la Maison des Arts célèbrent ensemble la bande dessinée, cela donne naissance à "Balance ta case", un événement où le grand public est invité à prendre son stylo pour entrer dans l’univers du 9eart. Vendredi 6 novembre, lors de la soirée d’ouverture à la médiathèque Charles-Gautier-Hermeland, quatre auteurs de BD de la région (Hélène Defromont, Anna Conzatti, Olivier Josso-Hamel et Éric Sagot) donneront le feu vert de la manifestation en vous proposant d’insérer un de leurs croquis inédits dans votre planche ou votre strip. Cette année BD herblinoise se conclura en juin 2021 par un spectacle mêlant toutes les planches envoyées sur fond musical.

Une année au jardin

Après le thème du mouvement en 2019-2020, le département des arts plastiques propose un nouveau sujet de travail à ses élèves qui servira de fil rouge ou plutôt de fil vert. Cette année, la nature sera le décor et le sujet de création pour les plasticiens de tout âge et de tout poil avec "Le temps passe, le temps pousse".

Balade exploratoire, cartes sensibles

Pour composer ce cycle d’interventions mêlant pratiques artistiques et techniques horticoles, la Maison des Arts et son département des arts plastiques font appel à l’association Ecos qui a déjà réalisé un jardin dans le quartier de la Crémetterie. L’idée : "Un jardin à l’arrière de la Maison des Arts qui devra refléter les élèves du cours et les habitants du quartier" expose Gwenola Calvez-Saillard, responsable du département arts plastiques.  Après une première balade exploratoire réalisée il y a quelques jours, une deuxième est prévue mercredi 21 octobre de 10h à 12h30. " Notre souhait est de créer une carte sensible qui sera composée au cours de l’après-midi " précise Gwenola. Rendez-vous sur le parvis de la Maison des Arts.

 

Dans l'actualité