Imprimer Pdf

Monsieur Bourgogne est de retour au Grand Bellevue

Publié le 02.07.2021

Monsieur Bourgogne a encore fait des siennes. Son livre d’aventures grand format est venu se poser sur le toit d’un immeuble de la place Mendès-France. Il n’y a qu’à lever la tête pour l’apercevoir jusqu’au 9 juillet.

Vous vous souvenez de Monsieur Bourgogne? C'est ce vieux campeur solitaire qui avait planté sa toile de tente sur la façade d’un immeuble rue d’Aquitaine il y a 2 ans. Tous les enfants du quartier le connaissent lui, sa Fiat 500 tableau d’école et sa bande dessinée géante qui ont fait le tour des cours de récréation du Grand Bellevue. Après un grand voyage, son livre d’aventures s’est installé sans tambour ni trompette au-dessus de la pharmacie rue de Dax. On dirait même que ce livre grandeur XXL est vivant : il fume tranquillement et respire à pleins poumons. Tous les passants de la place Mendès-France peuvent en profiter !
Ce livre géant est la nouvelle situation imaginaire créée par la compagnie nantaise Royal de Luxe. Il rassemble toutes les histoires envoyées par lettres manuscrites aux élèves des écoles du Grand Bellevue.

Un homme qui a gardé son cœur d’enfant

Discrètement et de façon poétique, cette nouvelle incursion artistique s’ajoute à toutes les autres. Parmi elles : le réverbère à nœuds, la bande dessinée géante, le spectacle Miniatures à l’été 2019, Mémé Rodéo, l’arbre dans la voiture, le spectacle "Cinémascope" rue de la Saône en septembre 2020.    
 
Derrière toutes ces inventions, il y a un homme qui a gardé son cœur d’enfant : Jean-Luc Courcoult, l’inventeur de ce personnage romanesque, le metteur en scène et  créateur de Royal de Luxe. "Ces situations imaginaires naissent pour donner de l’espoir et de la poésie aux habitants des quartiers, pour leur montrer que l’art n’est pas forcément complexe, que c’est quelque chose de populaire qui s’adresse à tout le monde. Ces situations imaginaires veulent donner du respect à toutes ces personnes bigarrées des quartiers populaires" confie le metteur en scène.
Soucieux de conserver l’effet de surprise, le metteur en scène ne souhaite pas révéler les prochaines situations : "Quand vous offrez un cadeau, vous ne dites pas ce qu’il y a dedans, il faut laisser la surprise opérer !".
Vivement les prochaines !
 

Dans l'actualité