Imprimer Pdf

Muriel Dupont-Barré, romancière

Publié le 09.12.2019

Depuis 3 ans, l’Herblinoise Muriel Dupont-Barré s’est lancé dans l’écriture de romans. Une passion qui l’occupe principalement en soirée quand l’agitation s’est atténuée.

"Avec Emy, je revendique cette trilogie rafraîchissante ! Mes lecteurs me disent qu’elle leur a remonté le moral"  explique l’auteure Herblinoise Murielle Dupont-Barré. Deux tomes, sur les trois que comptera la trilogie, ont été édités  chez Maïa éditions. "J’ai mis un an à trouver cet éditeur parisien. C’est pour moi, une sacrée aventure et une sacrée réussite !" s’enthousiasme la jeune femme.

Apporter de la joie et de l’optimisme

Optométriste formée en partie à Londres, Muriel Dupont-Barré s’est prise de passion pour l’écriture et surtout le fantastique. Depuis 3 ans, cette activité de loisirs occupe une grande partie de son temps libre en marge de sa vie de famille. "J’écris le soir quand la vie s’est un peu calmée autour de moi. Mes personnages évoluent dans un monde imaginaire où les histoires se terminent toujours bien" poursuit cette Herblinoise de 45 ans  attachée aux valeurs d’honnêteté, d’amour et du respect de son prochain. "Notre monde est difficile, les actualités sont déprimantes alors je préfère construire un autre monde avec des aventures porteuses d’optimisme" complète la jeune femme.

Écrire pour donner du bonheur

Si l’écriture lui apporte de la joie, Muriel a aussi envie de faire plaisir et d’apporter du bonheur à ses lecteurs. " J’écris pour donner de l’espoir, susciter l’envie de lire aux jeunes générations" argumente la jeune femme. D’ailleurs une amie professeure lui a confirmé l’intérêt de son livre auprès des collégiennes et collégiens. Pour ceux et celles que la littérature classique rebute, ce type de livres romanesques apporte sans aucun doute dépaysement et optimisme.

Un peu de Saint-Herblain dans le tome 2

Habitante du Bourg depuis 2002, Muriel Dupont-Barré est par ailleurs une adepte de la course à pied. "Quand je cours, je pense au roman que je suis en train d’écrire". D’ailleurs les marais de la Pelousière et le parc de la Carrière n’ont plus de secret pour elle. "L'atmosphère de ces marais m’a inspirée le cadre du tome n°2. Et puis, quelle chance d’apercevoir des moutons et des vaches non loin de chez soi !" s’enthousiasme cette mère de deux filles de 13 et 16 ans.