Imprimer Pdf

ONYX : Une deuxième saison nomade

Publié le 21.06.2019

À l’occasion des 30 ans du théâtre municipal ONYX, une rénovation complète de l’équipement a été programmée. La découverte d’amiante fin mai entraîne une prolongation de la fermeture de l'équipement culturel. Une nouvelle saison nomade est donc programmée.

"On a pris les choses très au sérieux dès l’annonce de la présence d’amiante et avons rencontré les administrations concernées pour évoquer la marche à suivre" explique Bertrand Affilé, le maire.
Dès février 2019, le chantier a été arrêté en raison de la suspicion d’amiante dans les câbles électriques. Le diagnostic engagé a confirmé par la suite la présence de ces minéraux à texture fibreuse. Des pompes ont alors été installées pour évaluer la quantité de fibres d’amiante libérées dans l’air. Résultat : la présence de fibres a été constatée dans deux pompes sur 23. Le taux étant largement inférieur au seuil de risque pour la population, le chantier a pu rouvrir aux entreprises qui ne touchent pas les câbles incriminés. Des consignes de sécurité leur ont été données. Les câbles amiantés devront être enlevés ou encapsulés si leur retrait est impossible. En juillet, un chantier-test de retrait des câbles est prévu. Il déterminera le mode opératoire. Après une procédure d’appel d’offres auprès des entreprises, le désamiantage sera réalisé à partir de janvier 2020 pour une durée de trois mois. Suivront ensuite la fin des travaux pour une durée de cinq mois. « La réouverture du théâtre est espérée pour l’automne 2020 » souhaite le maire. A retrouver prochainement sur le site de la Ville un article détaillant la programmation 2019-2020.

Les spectacles relocalisés

Face à ces aléas, l’équipe du théâtre ONYX réussit le tour de force de réorganiser la saison en quelques semaines. " Il s'agit pour nous de garder une grande visibilité du théâtre. 46 projets artistiques dont une quinzaine vont être proposés au public.  Les spectacles auront lieu dans plusieurs structures partenaires de l’agglomération que nous remercions pour leur solidarité et leur accueil " explique Gaëlle Lecareux responsable de la programmation. À Saint-Herblain, la Maison des Arts et la MJC Bouvardière seront les salles hôtes de plusieurs soirées. Le site de l’Angevinière dans le quartier nord accueillera un chapiteau de près de 600 places pendant une dizaine de jours en novembre 2019 et en mars 2020. Le parc de la Gournerie récidivera et recevra "La nuit unique", un spectacle hors du commun début juin 2020.
" Quatre temps forts ponctueront cette nouvelle saison : Les Enfants terribles, temps fort plurisciplinaire, Nijinskid le festival danse et jeunesse, le 2e festival  de cirque " Ici et maintenant " et " ça va arriver près de chez vous ! " temps fort de proximité dans différents quartiers de la ville. Les Indisciplinées seront reconduites salle de la Carrière.
" La première saison nomade a rempli ses objectifs d’aller vers de nouveaux publics tout en maintenant la qualité des propositions artistiques. Nul doute que la seconde édition sera de même niveau " ajoute Driss Saïd, adjoint à la culture.