Imprimer Pdf

Parlons de résistances

Publié le 07.03.2019

Du 12 mars au 25 mai, le cycle "Parlons de" revient cette année avec un nouveau thème, celui des résistances. Un rendez-vous cinématographique gratuit destiné à éclairer, comprendre et analyser l’actualité.

"A l’heure où au sein de l’Europe, les frontières se referment, où les peuples se divisent sous la pression de l’extrême droite, le cycle de cinéma "Parlons de" a pour but de sortir du manichéisme et d’une simplification manipulatrice. Une résistance citoyenne et une vigilance individuelle restent de mise pour défendre les droits humains" affirme Jacques Berthier, président de l’OMRIJ.

Sur proposition de l’équipe du cinéma Le Lutétia, quatre films ont été sélectionnés. Ils montrent tous des citoyens indignés qui résistent, agissent au nom de leurs convictions à différentes époques, de l’Allemagne de l’Est des années 1950 à aujourd’hui. Tous nous offrent un regard distancé sur nos sociétés, nous alertent sur leur potentielle inhumanité. Ils nous disent aussi que les citoyens ont un rôle à jouer pour préserver la démocratie.

Des films porte-voix

Avec le film "La révolution silencieuse", nous suivons les traces de jeunes lycéens est-allemands qui en 1956 ont osé défier le pouvoir autoritaire des Soviétiques, oppresseurs du peuple hongrois. Dans "L’envers d’une histoire", la réalisatrice nous invite à un flash-back dans les coulisses de la révolution serbe de 2000. Quant au documentaire "Libre", il nous permet d’être au plus près du combat de Cédric Herrou, agriculteur dans l’arrière-pays niçois accusé en 2018 de délit de solidarité pour avoir aidé des migrants. Le festival s’adresse aussi au jeune public  à travers la projection de cinq courts-métrages "Le vent dans les roseaux".

Cette année, la section nantaise de la Ligue des Droits de l’Homme est partenaire. Ses bénévoles ouvriront chaque séance et témoigneront de leur engagement militant contre les injustices et contre l’indifférence. Une exposition réalisée pour les 120 ans de la Ligue sera présentée dans le hall du cinéma Le Lutétia et reviendra en textes et photos sur son histoire.

Au programme

Mardi 12 mars 20h30 : "La révolution silencieuse", de Lars Kraume (fiction)
Mercredi 24 avril 14h15 : "Le vent dans les roseaux", d’Arnaud Demuynck et Nicolas Liguori (courts-métrages d’animation)
Mardi 21 mai 20h30 : "Libre", de Michel Toesca (documentaire)
Jeudi 25 avril 20h30 : "L’envers d’une histoire", de Mila Turajlic (documentaire).

Cinéma Le Lutétia, 18 rue des Calvaires Saint-Herblain.
Entrée gratuite.