Imprimer Pdf

Bégraisière : votre avis sur les aménagements du parc

Publié le 14.12.2017

122 personnes ont participé à la phase 2 de la concertation en octobre 2017.

Au total, plus de 400 personnes se sont montrées intéressées par la démarche de concertation autour de la rénovation de ce parc herblinois emblématique, et ont consulté sur le site internet de la Ville l’article d’information et de la carte interactive proposée par les architectes paysagistes en charge du projet. 122 d’entre elles ont répondu au questionnaire dématérialisé sur les choix d’aménagement du parc.

Afin de toucher le maximum de personnes et de diversifier les profils d’usagers, les agents de la Mission dialogue et territoire sont allés sur place à leur rencontre le midi, le mercredi après-midi et en début de soirée. Les personnes interrogées ont pu s’exprimer sur les aménagements paysagers, les circulations à l’intérieur du parc, le renouvellement des espèces végétales…

Après présentation du projet définitif au printemps 2018, les aménagements débuteront à partir du dernier trimestre 2018. Ceux-ci tiendront compte de la consultation, mais aussi des contraintes techniques et financières de chaque proposition.

L’essentiel des résultats en infographies

Les résultats sont exprimés en pourcentage des réponses (à choix multiples, ou facultatives) sur 122 répondants.

Quelles essences vous semblent les plus adaptées à l’identité du parc ?

La mise en place de pâturages provisoires avec des animaux dans les grandes prairies vous semble-t-elle une bonne idée ?

Quelle option préférez-vous pour l’aménagement des pentes du jardin amphithéâtre ?

Les résultats complets du questionnaire

Les résultats complets sont exprimés en nombre de réponses

La nouvelle trame piétonne favorisera les traversées et la découverte de l’ensemble du parc. D’après-vous, permet-elle de développer de nouveaux usages ?

Quels autres parcours proposeriez-vous ?

Plutôt que des  parcours supplémentaires, vous souhaitez d’abord qu’une attention soit portée sur l’accessibilité des cheminements existants et de la nouvelle trame piétonne pour les personnes à mobilité réduite, les poussettes… Les surfaces naturelles sont préférées aux revêtements en béton.  La question des continuités cyclables a également été évoquée.

Les arbres fragilisées et vieillissants seront remplacés, et d’autres types d’arbres plantés. Quelles essences vous semblent les plus adaptées  à l’identité du parc (choix multiples) ?

Le parc de la Bégraisière accueille des activités artistiques et culturelles. Des œuvres de land-art renforceraient-elles positivement l’identité culturelle du parc ?

Seriez-vous intéressé·e pour y participer ?

L’ancien canal serait valorisé en ruban à vocation ludique et décorative. Les bordures servant d’assises peuvent être plus ou moins aménagées. Votre préférence irait vers ?

La mise en place de pâturages provisoires avec des animaux dans les grandes prairies vous semble-t-elle une bonne idée ?

Avez-vous d’autres propositions ?

L’esprit "grand espace libre et naturel" des prairies est confirmé, avec des aménagements minimalistes et amovibles dédiés aux jeux de ballons (filets, buts…).

La terrasse, transformée en belvédère, pourrait abriter un jardin au concept original. Selon l’ambiance recherchée, du mobilier et des végétaux particuliers seraient employés. Quelle ambiance vous semble la plus appropriés au lieu ?

Quelle option préférez-vous pour l’aménagement des pentes du jardin amphithéâtre ?

Quel type de mobilier vous semble le plus adapté pour l’aménagement de la partie nord de la châtaigneraie, dédiée aux repas ?

Installer des barbecues collectifs vous semble-t-il judicieux ?

Pour quelle catégorie d’âge faut-il privilégier les aménagements des espaces d’activités de loisirs prévues sur la partie sud du parc ?

Avez-vous des observations, des suggestions ?

Les observations faites au cours de cette seconde étape de concertation confirment donc celles du diagnostic partagé en septembre 2016. Vous souhaitez améliorer et valoriser l’existant, tout en respectant l’identité du parc, car vous êtes fortement attachés à sa valeur patrimoniale et naturelle. Quelques exemples de vos propositions : "garder l'esprit nature du parc", "limiter le béton au maximum", ou encore "conserver les châtaigniers" et "ne pas en faire trop".

Dans l'actualité