Imprimer Pdf Suggérer cette page à un ami

Conférence : "Demain, tous immortels ?"

Transhumanisme, humain augmenté, mort de la mort… en débat à Place publique jeudi 15 février à la Maison des Arts.

Vivre plus longtemps, en meilleure santé et, pourquoi pas, conjurer la mort ! Ce vieux rêve de l’humanité devient de plus en plus tangible depuis que les grandes sociétés technologiques de la Silicon Valley s’intéressent à notre santé et notre longévité. Le courant transhumaniste ou post-humaniste, apparu dans les années 1980 et désormais doté de moyens financiers colossaux, espère ainsi supprimer les limites de l’humanité et aboutir à un homme 2.0.

Les annonces se sont succédé ces dernières années. Microsoft souhaite vaincre le cancer d’ici 2026. Le fondateur de Facebook Mark Zuckerberg entend éradiquer toutes les maladies avant la fin du XXIe siècle. Chez Google, qui en 2015 investissait 425 millions de dollars dans une filiale dédiée, on souhaite tout simplement "tuer la mort"…

Logiciels, implants, algorithmes et mégadonnées seront utilisés pour comprendre, soigner et améliorer le corps humain. Le génome pourra être modifié pour réparer un corps défaillant. Les recherches sur l’intelligence artificielle pourraient déboucher sur la création d’une interface avec notre cerveau organique.

Cette espérance porte en elle un changement radical de civilisation et pose des questions éthiques vertigineuses. Qui pourra bénéficier de cette "vie augmentée" ? À quoi ressemblerait un monde où se côtoieraient les générations successives d’un même individu ? Et notre planète déjà surpeuplée peut-elle se le permettre ?

Place publique donne la parole à quatre spécialistes du sujet, lors d’une table ronde animée par Pascal Massiot :

Jeudi 15 février, 20h-22h, Maison des Arts, 26 rue de Saint-Herblain.

Dans l'actualité

Conférence : "Peut-on continuer à tuer les animaux ?"


La cause animale est au centre du prochain rendez-vous Place publique, jeudi 18 janvier 2018 à la Maison des Arts.

Place publique : "Défendre la sécurité sociale"


Une table ronde jeudi 19 à la Maison des Arts précèdera la projection du film "La Sociale" au Lutetia.

Aimé Césaire pour commémorer l’abolition de l’esclavage


"Cahier d’un retour au pays natal" sera joué samedi 13 mai à la Maison des Arts par le comédien burkinabé Étienne Minoungou.

Qui contrôle le big data ?


Conférence Place publique jeudi 4 mai 2017 à la Maison des Arts.

En savoir plus

Place publique


En 2005, la Ville de Saint-Herblain lançait un premier temps fort autour de sujets de société et d’actualité. L’idée : donner à tous la possibilité de s’informer, de questionner et de dialoguer avec des experts, militants, élus, journalistes… Au fil des années, ce rendez-vous a évolué dans sa forme pour devenir un cycle de conférences et tables rondes, accueillies principalement à la Maison des Arts au rythme d’un rendez-vous mensuel.