Imprimer Pdf

Débat : « Cachez ces lobbys que je ne saurais voir !

Publié le 27.11.2019

Dans cette nouvelle table-ronde, Place Publique se penche sur le rôle des lobbys et leur influence dans la société civile, réelle ou supposée

Selon la Haute autorité pour la transparence de la vie publique, le lobbying se définit comme "l’exercice par une personne morale ou physique d’actions de représentation et d’intérêts prenant l’initiative de contacter un responsable public pour essayer d’influencer une décision publique." La définition peut sembler claire. Pourtant, le phénomène des lobbys est plus complexe à saisir qu’il n’y paraît.

Simple plaidoyer pour les uns, pression inadmissible mettant en danger la démocratie pour les autres, les lobbys jouent aujourd’hui un rôle central dans l’élaboration des lois. Dans quelle mesure cela peut-il être toléré ? Où s’arrête vraiment le plaidoyer ?  2 quel moment peut-on parler de lobbying ?

Garde-fous

En France, c’est la loi "Sapin 2" du 9 décembre 2016 relative à la transparence, à la lutte contre la corruption et à la modernisation de la vie économique qui tente d’encadrer l’activité des lobbys. De nombreuses voix continuent pourtant de s’élever pour renforcer ces garde-fous, jugés insuffisants.

Qu’en est-il réellement du rayon d’action des lobbys en France et en Europe ? Faut-il se méfier de ces groupes de pression ? Si oui, quels outils mettre en place pour encadrer (limiter ?) leurs actions et préserver ainsi le libre choix des peuples ?   

Pour en débattre :

Maison des Arts, 26 rue de Saint-Nazaire.
Tram L1, arrêt Romanet ; Bus 23, 59, 81, 91 arrêt Maison des Arts
Bus 20 arrêt Romanet.

Dans l'actualité