Imprimer Pdf

Et si on parlait des aînés ?

Publié le 25.01.2019

Vous avez plus de 60 ans ? Une personne âgée dans votre entourage ? Le sujet vous intéresse, tout simplement ? La Ville de Saint-Herblain organise en février et mars quatre temps d’échanges dans les quartiers autour de la notion du bien vieillir.

25% de la population herblinoise à plus de 60 ans. Aux côtés des seniors depuis de nombreuses années au travers de l’action de sa direction de la solidarité, la municipalité a souhaité s’engager dans une démarche transversale et participative autour de la question du bien vieillir. Le maire Bertrand Affilé précise le tempo : "Après avoir adhéré en juin 2018 au réseau international "Ville amie des aînés", on passe à l’opérationnel, à la rencontre des habitants avec 4 réunions, dans 4 quartiers de la ville".

C’est quoi, bien vieillir ?

C’est justement vos expériences, vos ressentis, vos idées autour de tout ce qui touche au quotidien des seniors que la Ville souhaite recueillir ! "On pourrait toujours décider dans notre coin, entre élus, mais nous préférons partir des attentes, pour que nos actions correspondent aux besoins de la population", explique Bertrand Affilé. Une démarche de dialogue citoyen qui permettra de mieux prendre en compte les enjeux liés au vieillissement de la population et à la transition démographique.

Au menu des thèmes qui pourront être abordés, les espaces extérieurs et les bâtiments, le transport et la mobilité, l’habitat, la culture et les loisirs, le lien social et la solidarité, l’autonomie, les services et les soins, la participation citoyenne et l’emploi, l’information et la communication… Les sujets ne manquent pas !

Rendez-vous dans les quartiers

Pour faire la Ville ensemble, à tous les âges de la vie, les rencontres sont ouvertes à tous les habitants. La contribution des aînés est particulièrement attendue, ce sont les premiers concernés !

Quatre rendez-vous sont proposés, autour de tables rondes en petits groupes :

Vous pouvez également donner votre avis et participer à ce diagnostic partagé jusqu'au 15 mars :

Échanges tous azimuts

Les échanges se prolongeront lors d’un débat Place publique le jeudi 11 avril sur le thème, un brin impertinent "Qui veut s’occuper des vieux", en compagnie de :

La direction de la solidarité organise également au mois de mars des rencontres avec les associations et partenaires professionnels de la gérontologie, de la santé, de l’aide à domicile, mais aussi dans les secteurs de la culture, des loisirs ou encore des sports.

"Mises bout à bout, l’ensemble de ces rencontres et ces échanges nous permettra de faire le point sur ce qui fonctionne déjà et d’identifier là où l’on peut progresser, se réjouit le maire. La démarche constitue également  la contribution herblinoise au grand débat métropolitain Longévité : ouvrons les possibles lancé en janvier 2019."

Une restitution est prévue en juin 2019 pour annoncer un plan d’actions qui se déclinera à court terme, mais aussi sur le temps plus long de l’adaptation des politiques publiques et de l’aménagement urbain.

La démarche "Ville amie des aînés"

L’objectif de cette démarche, qui regroupe plus de 120 de villes francophones, est d’identifier les faiblesses, mais aussi les atouts des villes pour mieux les adapter aux besoins des aînés tout en favorisant le vivre ensemble. Elle se fonde sur l’expérience des habitants et notamment des plus de 60 ans.