Imprimer Pdf

Fraude, évasion, optimisation fiscales en débat

Publié le 14.03.2017

Conférence Place publique "Cet argent qui échappe aux États" jeudi 23 mars 2017.

1 000 milliards d’euros : c’est ce que coûtent chaque année la fraude et l’évasion fiscale à l’Union européenne, selon Oxfam. Au niveau mondial, les sommes en jeu sont colossales : "En 2010, les pays en développement ont vu s’envoler plus de 850 milliards de dollars de flux illicites vers les paradis fiscaux, soit 10 fois les montants d’aide internationale qu’ils ont reçu cette même année", souligne cette ONG engagée pour la justice fiscale.

Légales ou illégales, de multiples pratiques permettent à des entreprises ou des particuliers d’échapper à l’impôt ou de le minimiser. Ainsi, en multipliant les filiales, les multinationales "chargent" leurs sociétés dans les pays à fiscalité élevée et allègent celles qui sont implantées dans les pays à faible imposition. Cette optimisation, poussée à son maximum par les géants du numérique et du high-tech, n’est possible que parce que les pays européens se livrent entre eux une concurrence fiscale !

Mais l’évasion des capitaux hors de l’UE est devenue intenable. Dévastatrice pour les finances des États, elle creuse les inégalités, appauvrit les classes moyennes, déstabilise les sociétés en fragilisant les services publics. Les opinions publiques s’insurgent en voyant se succéder les scandales financiers (Lux Leaks, Panama papers…).

La lutte pour la transparence des flux financiers et l’harmonisation fiscale fait des progrès, mais ils sont lents. Sur quels leviers agir aujourd’hui ? Place publique invite deux spécialistes de la question pour en parler, lors d’une table ronde animée par le journaliste Antony Torzec :

Jeudi 23 mars 2017, 20h-22h, Maison des Arts, 26 rue de Saint-Nazaire. Entrée libre et gratuite.

Dans l'actualité

En savoir plus

Place publique


En 2005, la Ville de Saint-Herblain lançait un premier temps fort autour de sujets de société et d’actualité.