Imprimer Pdf

L'après-Weinstein en débat

Publié le 12.11.2018

Le 26 novembre, la Ville organise une conférence-débat sur les violences sexistes, un an après l'affaire Weinstein.

"Harvey Weinstein a acheté le silence des victimes de ses agressions sexuelles pendant des décennies". C’est avec ce titre choc que le 5 octobre 2017, le New York Times jetait un regard sans fard sur les agissements du producteur américain Harvey Weinstein, accusé par plusieurs actrices de nombreux faits d’harcèlement et d’agressions sexuels. Ces révélations, rapidement virales sur les réseaux sociaux, ont provoqué une libération massive de la parole des femmes, notamment en France à l’aune des hashtag #metoo et #balancetonporc.

Onde de choc

Un an après, la Ville organise une conférence-débat afin de revenir sur les conséquences de cet évènement fondateur, d’autant plus retentissant qu’il a mis en cause des personnes puissantes. "À Saint-Herblain, nous sommes profondément attachés à l’idée d’une égalité réelle entre les femmes et les hommes, indique Yamna Chriraa, adjointe au maire en charge de l’égalité des droits. C’est pourquoi, il nous semblait important de débattre de cette onde de choc provoquée par la révélation de l’affaire Weinstein, ainsi que la libération massive de la parole des femmes qui s’en est suivi un peu partout dans le monde, et notamment en France."

Limites

La conférence soulèvera plusieurs questions : quelles sont les avancées concrètes - législatives et sociétales - de ce large mouvement ? Où le placer dans la longue suite des mobilisations féministes ? Quelles sont ses limites et ses éventuelles dérives ? Pour en parler, deux invités : Véronique Le Goaziou, ethno-sociologue à l’université d’Aix-Marseille, ainsi qu’une administratrice de l’espace Simone de Beauvoir, lieu associatif nantais dédié aux enjeux d’égalité femme-homme.  

Lundi 26 novembre, de 20 h à 22 h
Maison des Arts, 26 rue de Saint-Nazaire
Entrée libre et gratuite  

Dans l'actualité