Imprimer Pdf

Le container du Grand débat en escale

Publié le 29.12.2016

Du 6 au 11 janvier à Atlantis, venez vous informer sur la transition énergétique et contribuer.

Donner aux habitants de l’information sur le Grand débat et leur donner la possibilité de contribuer directement : c’est la raison d’être du container rose, qui fait escale à Saint-Herblain pour une petite semaine.

Les visiteurs y seront accueillis par un médiateur ou une médiatrice qui leur donneront des explications sur cette nouvelle phase du dialogue citoyen mis en place par Nantes Métropole. Vidéos pédagogiques, panneaux explicatifs sur l'organisation du débat, quiz dématérialisé pour définir son profil de "transitionneur"… seront à leur disposition. Tout comme des tablettes numériques et ordinateur pour contribuer en direct.

Plusieurs associations ont aussi annoncé leur présence :

Ville engagée dans la transition énergétique, Saint-Herblain avait proposé en septembre un débat Place publique sur le sujet. Son idée de commande d'achat groupé en énergie renouvelable a été retenue parmi les 10 projets soumis à évaluation citoyenne (communauté des évaluateurs).

Mais c’est sur le terrain que cet engagement est le plus palpable, avec le vaste programme de rénovation lourde des équipements sportifs, éducatifs et culturels municipaux. 40 M€ y seront ainsi investis sur une douzaine d’années, l’optimisation énergétique étant l’un des objectifs phare du programme. La Ville a par ailleurs créé sa propre filière bois-énergie (700 tonnes/an de bois coupé et valorisé). Le premier site approvisionné est la médiathèque Charles-Gautier-Hermeland, avec un objectif de 80% de couverture par le bois.

Horaires d'ouverture : vendredi 6, lundi 9 et mardi 10 janvier de 12h à 19h ; samedi 7 et mercredi 11 janvier de 10h à 19h.

Éric Couvez, un Herblinois dans le bain du Grand débat

Eric Couvez est l'un des quatre membres de la commission du Grand débat.

"Nous sommes garants de la transparence". "Nous", ce sont les quatre membres de la commission du grand débat sur la transition énergétique, dont fait partie Éric Couvez. Herblinois depuis 2012, le chargé d’études-énergie de 51 ans s’est lancé dans l’aventure... en tant que citoyen : "Je ne donne pas mon avis de professionnel, même si c’est parfois frustrant ! Mon rôle c’est de garantir que toutes les contributions soient étudiées de manière impartiale".
Agir pour plus de démocratie, c’est ce qui le motive. "La défiance envers la politique est réelle, constate Éric. Associer les citoyens à la décision, c’est aussi redonner de la crédibilité aux choix des élus".Comme dans ses engagements professionnels, syndicaux et dans les instances consultatives du quartier Bourg, il s’applique "à écouter et traduire les envies de ceux dont [il] porte la parole".
Un engagement de neutralité qui se poursuivra jusqu’à la remise du rapport de synthèse aux élus métropolitains en juillet 2017.Énergie, transports, déchets, logement… les habitants ont jusqu’à fin mars pour s’exprimer. "Sur le site internet dédié, explique Éric, chacun peut, seul ou collectivement, enrichir les contributions, remplir un cahier d’acteurs, intégrer une communauté ou déposer des questions en vue des auditions publiques".

Dans l'actualité