Imprimer Pdf

Place publique : la saison 2021-2022

Publié le 06.09.2021

Place publique revient pour une saison de débats en public : rendez-vous à la Maison des Arts pour échanger et esquisser les possibles du monde de demain.

La Ville de Saint-Herblain vous propose un jeudi par mois, de septembre à juin, une soirée pour décortiquer l’actualité et débattre des grands sujets qui traversent notre société aux côtés d’universitaires, de membres d’associations et de la société civile, qui répondront à vos questions.

Les 10 débats en un coup d’œil

  • Jeudi 23 septembre 2021 : Numérique, le déclic écologique
  • Jeudi 21 octobre 2021 : Santé mentale, les jeunes au fond du trou
  • Jeudi 18 novembre 2021 : Campagne, le nouvel eldorado ?
  • Jeudi 2 décembre 2021 : La fin du monde aura-t-elle lieu ?
  • Jeudi 27 janvier 2022 : Hôpital : soigne et tais-toi
  • Jeudi 24 février 2022 : Surveillance, une société sur le qui-vive
  • Jeudi 10 mars 2022: Mon corps, mon choix, mes droits
  • Jeudi 28 avril 2022 : Guerre d’Algérie, quelles mémoires dans les familles ?
  • Jeudi 12 mai 2022 : Sport, la pilule miracle ?
  • Jeudi 9 juin 2022 : Réseaux sociaux, la démocratie en danger ?

Jeudi 23 septembre : Numérique, le déclic écologique

Alors que le développement du télétravail et de l’enseignement à distance, en ces temps de pandémie, accentuent encore la place du numérique dans nos vies quotidiennes, comment concilier ces usages et la protection de l’environnement ?  Quelles solutions mettre en place, individuelles et collectives, par l’éducation ou la contrainte, pour un secteur numérique moteur de transition écologique ?

Pour en débattre :

En partenariat avec le CRIJ Pays de la Loire, dans le cadre de la Nantes digital week.

Jeudi 23 septembre, 20h-22h, Maison des Arts, 26 rue de Saint-Nazaire.

Jeudi 21 octobre : Santé mentale, les jeunes au fond du trou

Les adolescents et jeunes adultes ont été particulièrement affectés par la crise sanitaire. Isolement, précarité financière suite à la perte d’un job étudiant, anxiété quant à son avenir, sexualité perturbée, près d’un jeune sur trois souffre de troubles de santé mentale.  La santé mentale des jeunes est-elle suffisamment prise en charge ? Filles et garçons se font-ils aider de la même façon ? Les conduites à risques seront-elles en forte augmentation après la crise sanitaire ? Quels dispositifs de prévention et d’accompagnement imaginer ?

Pour en débattre :

Jeudi 21 octobre, 20h-22h, Maison des Arts, 26 rue de Saint-Nazaire.

Jeudi 18 novembre : Campagne, le nouvel eldorado ?

Autrefois délaissé, le milieu rural connaît depuis une quinzaine d’année un intérêt renouvelé, notamment sur certaines parties du territoire (Grand-Ouest, côte méditerranéenne, bassin du Rhône…). Qu’en est-il de la dynamique de retour à la campagne ? Se trouve-t-on devant un épiphénomène ou une nouvelle tendance démographique durable ? Quelles sont les motivations de celles et ceux qui s’installent à la cam¬pagne, et à quel prix font-ils ces choix ? En outre, ce mouvement interroge au-delà de la seule question démographique, et esquisse une question cruciale : demain, quelle relation entre villes et campagnes ?

Pour en débattre :

Jeudi 18 novembre, 20h-22h, Maison des Arts, 26 rue de Saint-Nazaire.

Jeudi 2  décembre : La fin du monde aura-t-elle lieu ? 

Alors que l’Humanité fait face à des crises globales, certains s’interrogent sur le devenir de notre espèce. En est-on aux prémices de la fin du monde ? La période est-elle inédite dans l’histoire ? Qu’en est-il du risque réel d’effondrement civilisationnel ? Et de quelle civilisation en danger parle-t-on quand les populations les plus pauvres sont déjà les plus touchées ? Doit-on se préparer à vivre dans un nouveau monde ? Les solutions sont-elles individuelles ou collectives, politiques ou technologiques ? Comment ouvrir les possibles et vers quelles perspectives ?

Pour en débattre :

Jeudi 2 décembre, 20h-22h, Maison des Arts, 26 rue de Saint-Nazaire.

Jeudi 27  janvier : Hôpital : soigne et tais-toi

Les difficultés invoquées par le personnel soignant sont nombreuses et interrogent la qualité du système hospitalier public français. D’où provient ce malaise du personnel médical et paramédical ? Remet-il en cause la qualité des soins ? D’aucuns avancent la responsabilité de réformes visant à rendre ces établissements plus rentables et performants. Qu’en est-il réellement ? Et quels leviers actionnés pour améliorer durablement la situation ?
Pour en débattre :

Jeudi 27 janvier, 20h-22h, Maison des Arts, 26 rue de Saint-Nazaire.

Jeudi 24 février : Surveillance, une société sur le qui-vive

La notion de société de vigilance est apparue à la suite des attentats de 2001 dans l’idée de recueillir des informations sur la société en faisant appel aux citoyens. La France est-elle entrée dans une société de vigilance ? Si oui, à quel stade sommes-nous rendus ? Qu’est-ce qui poussent les États, les villes, les citoyens eux-mêmes  à aller vers plus de contrôle ? Quels sont les garde-fous juridiques pour protéger les citoyens ?
Pour en débattre :

Jeudi 24 février, 20h-22h, Maison des Arts, 26 rue de Saint-Nazaire.

Jeudi 10 mars : Mon corps, mon choix, mes droits

Près de 50 ans après la loi Veil, la question des obstacles à l’IVG demeure une question cruciale, aussi bien en France qu’ailleurs en Europe. Éducation sexuelle, vie affective, contraception, procréation médicalement assistée : où en est-on aujourd’hui ? Quels combats restent-ils à mener sur ces sujets pour qu'enfin les femmes disposent entièrement de leur corps ?
Pour en débattre :

Jeudi 10 mars, 20h-22h, Maison des Arts, 26 rue de Saint-Nazaire.

Jeudi 28 avril : Guerre d’Algérie, quelles mémoires dans les familles ?

En 1954, le peuple algérien s’engage dans une guerre de libération nationale contre l’occupant français.  Plus de 1,2 million de jeunes appelés franchissent la Méditerranée. Cette mémoire continue de peser dans les familles 60 ans après les faits. Quelle mémoire les anciens appelés et les familles algériennes ont-ils/elles transmise à leurs enfants ? Quels traumatismes ces souvenirs peuvent-ils avoir généré pour les acteurs du conflit mais aussi au sein de leurs propres familles et dans la société dans son ensemble ?
Pour en débattre :

Jeudi 28 avril, 20h-22h, Maison des Arts, 26 rue de Saint-Nazaire.

Jeudi 12 mai : Sport, la pilule miracle ?

La crise sanitaire a accentué la sédentarité. Les personnes atteintes de maladies cardio-vasculaires, en insuffisance respiratoire, diabétiques et en surpoids ont été largement surreprésentées dans les admissions en services d’urgences en  2020 et 2021. Aujourd’hui, les experts en médecine préventive insistent sur les bénéfices de séances de sport régulières et modérées. Quels sont les bienfaits de l’activité physique? Quelles sont les avancées de la médecine ? Quelles politiques publiques peuvent-elles être imaginées  pour encourager l’activité physique ? Quels sont les bénéfices sociétaux ? 

Pour en débattre :

Jeudi 12 mai, 20h-22h, Maison des Arts, 26 rue de Saint-Nazaire.

Jeudi 9 juin : Réseaux sociaux, la démocratie en danger ?

Des mobilisations sociales des gilets jaunes aux élections aux États-Unis, en passant par la diffusion des théories complotistes : les réseaux sociaux ont une influence croissante sur la vie politique et la démocratie, partout dans le monde. Mais comment se fabrique l’opinion en ligne ? Quels sont les ressorts cognitifs à l’œuvre et comment le fonctionnement des réseaux sociaux utilise les rouages de la psychologie ? Comment fonctionnent les algorithmes de nos réseaux sociaux préférés ?  Quels sont les effets de la « citoyenneté en ligne » sur le vote et sur les autres formes d’implication politique ou de mobilisation citoyenne ? Quelles sont les conséquences de leur influence croissante sur la légitimité et le fonctionnement des corps constitués (médias traditionnels, syndicats, organisations politiques) ?

Pour en débattre :

Jeudi 9 juin, 20h-22h, Maison des Arts,  26 rue de Saint-Nazaire.

Informations pratiques

L’entrée est libre et gratuite sur présentation du pass sanitaire. Les consignes sanitaires sont susceptibles d'évoluer au fil de la saison. Des informations seront données au fur et à mesure sur saint-herblain.fr et sur les réseaux sociaux de la Ville.

Les débats Place publique peuvent être traduits en direct en langue française des signes sur simple demande préalable au plus tard 10 jours avant la date du débat :

Nouveau ! Vous ne pouvez pas vous déplacer ? Vous souhaitez voir ou revoir un précédent débat ? Rendez-vous sur la chaine YouTube Ville de Saint-Herblain pour suivre les débats en direct ou les regarder en replay.

Dans l'actualité