Imprimer Pdf

Quand la ville se recycle

Publié le 02.05.2016

Conférence Place publique jeudi 19 mai 2016 à la Maison des Arts.

Pour faire face aux défis démographiques, limiter l’étalement urbain, contenir les prix du foncier, les villes se reconstruisent sur elles-mêmes. Les friches industrielles, les grands ensembles et les "dents creuses", en particulier, sont depuis une trentaine d’années le terrain de prédilection des urbanistes.

Ce recyclage urbain peut prendre plusieurs formes :

 

Dans l’agglomération nantaise, l’exemple le plus significatif est l’île de Nantes, territoire dont la mutation urbaine a débuté à la fin des années 1990 et se poursuivra encore dans la décennie 2020. A Saint-Herblain, deux vastes opérations de renouvellement urbain se sont achevées en 2014 dans les quartiers prioritaires du Sillon de Bretagne et de Bellevue. Le quartier de Preux doit prochainement faire l’objet d’une réhabilitation ; le secteur du bd Charles-Gautier (ex-bd de La Baule) va être totalement reconfiguré.

Comment se décide et se déroule une opération de renouvellement urbain ? Comment adapter le degré d’intervention publique ? Quels sont les limites et les avantages d’une telle action ? Faut-il aménager la ville en prenant en compte son histoire ou "faire du passé table rase" ? Pour décrypter le processus, trois intervenants seront à Place publique jeudi 19 mai, pour un débat animé par Cécile Lefort :

 

Jeudi 19 mai 2016 à 20 h à la Maison des Arts de Saint-Herblain. Entrée libre et gratuite.

Dans l'actualité

En savoir plus

Place publique


En 2005, la Ville de Saint-Herblain lançait un premier temps fort autour de sujets de société et d’actualité.