Imprimer Pdf

Saint-Herblain en portraits, mars 2021

Publié le 22.02.2021

Tous les deux mois, le magazine municipal tire le portrait de celles et ceux qui font vivre Saint-Herblain. Salariés, bénévoles associatifs, artistes, étudiants, voici leurs Histoires vécues !

Anne-Flore Beucher

"Apprendre au chien, c'est apprendre sur soi-même":

C’est un petit terrain, coincé à l’abri des regards entre la pagode Van Hanh et le cimetière de l’Orvasserie, où l’on est accueilli par des jappements de dizaines de petits quadrupèdes à poils et à truffes. C’est ici qu’Anne-Flore Beucher a monté avec son mari il y a près de vingt ans sa petite entreprise – désormais florissante – d’éducation canine. "Aujourd’hui, les gens qui accueillent un chien dans leur famille sont beaucoup plus attentifs à l’éducation de leur animal de compagnie qu’il y a 20 ans, estime Anne-Flore. Notre rôle, c’est juste de leur donner des clés pour que la relation avec leur animal se passe le mieux possible."

Au programme : apprentissage des interdits et des règles de vie, amélioration de la communication maître-chien, découverte de l’agility (sport canin à base de parcours d’obstacles). Et des balades en groupes, comme celles proposées cet été en partenariat avec la Ville. "Ce métier est d’une richesse inouïe, explique Anne-Flore Beucher qui, aussi loin qu’elle s’en souvienne, a toujours côtoyé des chiens. Il demande beaucoup d’écoute, de patience, d’autocritique aussi. Car apprendre au chien, c’est aussi apprendre sur soi-même d’une certaine manière."

Pour profiter des savoir-faire d'Éducanine : 02 40 85 96 84 ou par mail : educanine44@gmail.com

Indira Mars

"L'inde, c'est autant de cultures que d'Indiens"

La tête entre l’Orient et l’Occident, c’est Indira Mars. Née d’un père français originaire de Pondichéry et d’une mère française, Indira baigne dans la culture indienne depuis toute petite. Pour arriver à ce qu’elle est aujourd’hui, - professeure de danses Bollywood, encadrante de pilates et directrice de l’association Sandanatyam - la vie d’Indira a emprunté un chemin sinueux. Titulaire d’un master en management de l’environnement et de la qualité, la jeune femme s’ennuie dans son emploi et décide de changer de vie.

Direction les arts vivants et le sport. Elle se forme en pilate, fitness, yoga, contes, comédie, marionnette, quitte Paris et arrive à Saint-Herblain il y a 4 ans. Aujourd’hui au sein des centres socioculturels Le Grand B et Sillon de Bretagne, elle encadre plusieurs cours. Irrésistiblement créative, elle se fait volontiers comédienne et metteure en scène en imaginant des spectacles en tout genre : contes indiens, reprises de Gainsbourg, fables de La Fontaine. En un mot : une artiste !

Jean-Paul Bourbigot

"La culture est le ciment de la société"

"C’est le côté technique qui m’a attiré." Nous sommes en 2006 quand Jean-Paul Bourbigot rejoint l’équipe du Lutétia, en tant que projectionniste. Engagement associatif et militantisme chevillés au corps, le jeune retraité de l'Éducation nationale devient président du cinéma associatif herblinois en 2008 : "pour un an et demi au départ..." Chef d’orchestre d’une soixantaine de bénévoles, Jean-Paul s’attache à équilibrer activité associative - "les bénévoles sont parties prenantes du fonctionnement" -, activité commerciale et exploitation cinématographique. Comptabilité, programmation, maintenance, communication, partenariats : "Ça ne fonctionne que parce qu’il y a des gens de confiance et beaucoup de rigueur." Résultats : 530 séances et près de 30 000 spectateurs par an dont 40 % de jeune public et scolaires.

Pour celui qui s’est nourri toute sa vie de rencontres, la fermeture prolongée des cinémas a un goût amer : "La culture est le ciment de la société, une dimension de la vie qui nous sort de l’animalité : tout ça passe à la trappe". Alors quelles que soient la date de réouverture et les consignes sanitaires, le Lutétia et ses bénévoles se tiennent prêts à recevoir le public, avec deux mots d’ordre : "confort et sécurité".

Le Lutétia cherche des bénévoles ! Intéressé ? contact@cine-lutetia.net

Dans l'actualité