Imprimer Pdf Suggérer cette page à un ami

Le parc Ar Mor poursuit sa croissance

Rencontre avec Christian Dufour, président de l’association des entreprises du parc, fraîchement rebaptisée PAM.

"C’est le parc d’activités tertiaires de référence dans la métropole", assure Christian Dufour, président de PAM, qui regroupe une trentaine de structures. Les faits lui donnent plutôt raison : près de 5 000 salariés travaillent aujourd’hui au sein de ce pôle, créé en 2005 et dominé par la silhouette du Zénith. 70 structures environ, dont une trentaine d’importance, s’y développent.

"De fait, nous assistons aujourd’hui à des mouvements au sein du parc", explique Christian Dufour. RCA, Clerville, dynaMips… ils ont changé d’adresse, mais sont restés dans le parc. "Et ces derniers mois, une petite dizaine d’entreprises se sont implantées ou vont s’implanter". Parmi elles :

Des programmes immobiliers sont en cours d’achèvement : Metronomy Park (13 000 m2 sur six bâtiments) et Les Reflets, sur le bd Marcel-Paul (4 300 m² sur deux bâtiments). "L’extension d’Euptouyou est aussi en cours, et il reste encore un peu de foncier libre", poursuit Christian Dufour.

Le cadre de travail arboré, la présence de services (crèche, restauration, commerces d’Atlantis…), la proximité du centre de l’agglomération et bien sûr des grands axes routiers et de l’aéroport : autant d’ingrédients qui expliquent l’attractivité du parc, commercialisé par Loire Océan Développement.

L’association PAM s’emploie à dynamiser les relations inter-entreprises, au travers d’événements. Lancée en 2015, la course les Petites foulées réunit environ 300 coureurs. La prochaine édition est prévue le 9 juin. Autre rendez-vous, la collecte de sang, qui a mobilisé 200 collaborateurs en septembre dernier.

PAM est aussi à l’origine d’une vaste enquête sur la mobilité des employés. "La première enquête nous avait montré que 70 % viennent travailler en voiture seuls. Le covoiturage est peu développé", souligne le président. Le développement des transports en commun devrait changer les choses. "Nous avons obtenu de vrais abris-bus, mais nous attendons avec impatience le prolongement du Chronobus". Encore un peu de patience : la ligne C3 devrait desservir le parc à la rentrée 2018.

Dans l'actualité

Une ferme urbaine s’implante à Bellevue


Le projet a reçu le soutien du Fonds pour l’innovation sociale.

Pépigo, une coopérative gourmande à Preux


Pour les cuisiniers, travailler dans un même local permet de s’échanger bons plans, savoir-faire et astuces culinaires.

Lou’s créations, l’artisanat herblinois au féminin


Rencontre avec Loubna Stitou, Herblinoise passée sans regrets de l’informatique à la création de maroquinerie et de bijoux.

Commerce équitable : Saint-Herblain se mobilise


Revue des actions locales, en cette période clé du calendrier de la consommation responsable et de la solidarité internationale.

En savoir plus

Le tissu économique


La métropole nantaise et ses 24 communes constituent un territoire attractif. Dans cet ensemble, Saint-Herblain joue le rôle de locomotive du développement économique avec 41 000 emplois répartis dans 4 700 entreprises et administrations.