Imprimer Pdf

Remobilisation dans l’emploi : une Flashcoop éphémère

Publié le 23.03.2021

Du 11 au 25 mars, neuf femmes de l’agglomération nantaise dont trois Herblinoises participent à une Flashcoop éphémère expérimentale autour d’un projet culinaire collectif.

Ce mardi matin, la cuisine partagée Pépigo a pris des allures de chocolaterie. Devant des plats remplis d’une préparation onctueuse, les bras battant la mesure, les 9 stagiaires sont affairées pour réussir la pâte des fondants au chocolat qu’elles vendront jeudi lors du marché hebdomadaire de la place Zola à Nantes.

"Osez entreprendre"

Ces 9 femmes ont intégré la Flashcoop éphémère pilotée par l’Ouvre-Boîtes 44. "Cette formation est organisée dans le cadre d’Osez entreprendre dispositif qui s’adresse aux habitants des quartiers Grand Bellevue, Sillon de Bretagne et Plaisance. Nous avons choisi le thème de la cuisine comme support pédagogique car c’est le plus facile d’accès pour toutes" explique Yoann Robin, chargé de l’accompagnement de la Flashcoop pour l’Ouvre-Boîtes 44. "Ces 7 journées doivent leur permettre de prendre confiance en elles et de se former aux bases de l’entreprenariat". 

Les bases de l’entreprenariat

Plusieurs temps de travail sont proposés autour de différents modules : la découverte de l’entreprise coopérative, la construction de leur offre (mon produit, mes clients, mon prix), le développement de l’activité, la production, la commercialisation, la comptabilité.
Plusieurs fois repoussée en raison de la crise sanitaire, cette Flashcoop éphémère a enfin pu être organisée. Elle a reçu le soutien financier du Fonds social européen dans le cadre du programme opérationnel national "Emploi et inclusion" 2014-2020 et de Nantes Métropole. Une deuxième édition est en projet pour 2021.

Trois Herblinoises participent à la Flashcoop, elles témoignent

Houda : "C’est mieux que d’être seule face à son projet"      

Houda Ennaceur, ancienne étudiante en chimie en Algérie, est passionnée de couture et a tenu un atelier. Aujourd’hui à Saint-Herblain, son objectif est de faire la même chose et de proposer son savoir-faire. À la Flashcoop, elle apprécie le partage avec d’autres femmes : "on échange nos idées, on parle de nos parcours et objectifs, c’est mieux que d’être seule face à son projet" explique la jeune femme désireuse de découvrir la création d’entreprise en France. "Et en plus il y a une bonne ambiance entre nous, je suis très heureuse de participer !" conclut la jeune femme.

Vanessa : "J’aime travailler de mes mains"                

Vanessa Bazire travaille actuellement au restaurant social d’OCEAN au Carré des services de Saint-Herblain. "Je participe à la Flashcoop pour me familiariser avec le processus de création d’entreprise". Cette ancienne coiffeuse, maman de trois enfants dont un en bas-âge, aime travailler de ses mains. Déjà titulaire d’une HACCP (habilitation qui certifie une méthode de contrôle de l’hygiène des aliments), Vanessa aimerait monter une saladerie-sandwicherie.

Piatimat : "Je voudrais travailler dans la cantine d’une collectivité"         

Piatimat Kostoeva est originaire d’Ingouchie en Russie, où elle a acquis un savoir-faire artisanal dans la boulangerie familiale. Arrivée en France en 2014 Piiatimat a tout mis en œuvre pour apprendre le français et trouver un travail. Elle s’est engagée dans la Flashcoop pour apprendre de nouvelles choses à la suite de plusieurs petits boulots en usine et de stages d’aide-cuisine en maisons de retraite. Son projet : travailler dans la cantine d’une collectivité (crèche, écoles…).

Plus d’infos :
L’Ouvre-Boîtes 44
20 allée de la Maison Rouge, 44000 NANTES
02 28 21 65 10
contact@ouvre-boites44.coop

Dans l'actualité