Imprimer Pdf

Saint-Herblain, terre d’entreprises

Publié le 03.02.2020

Industrie, commerces, services, artisanat… la ville bénéficie d’un tissu économique dense et varié qui se déploie d’Atlantis au centre industriel, en passant par les commerces de proximité ou les zones d’activités tertiaires.

"Ici, nous n’avons aucun mal à vendre les terrains à destination des entreprises", constate Claire Legros, en charge du développement économique au pôle Loire-Chézine de Nantes métropole. Le parc d’activité Ar Mor, créé en 2003 est ainsi devenu LA référence des zones d’activités tertiaires dans la métropole. Il accueille plus de 160 entreprises et 4000 salariés.

Sopra, ASI, ALTRAN… Des entreprises de pointe du numérique y sont installées. Pour Claire Legros, "c’est l’une des filières, avec celle de la santé et de l’agro-alimentaire, qui tire le territoire en matière d’innovation". Le cadre de travail arboré, les services sur place, la proximité du centre de l’agglomération et des grands axes routiers et de l’aéroport : autant d’ingrédients qui expliquent l’attractivité du secteur, et plus largement celle de la commune. Car Saint-Herblain, avec 4800 entreprises installées et 40 000 emplois sur le territoire, fait bel et bien figure de locomotive économique dans l’agglomération nantaise. Un atout dont profitent aussi les Herblinois avec 38,5% des actifs qui travaillent à Saint-Herblain même.

Ville de savoir-faire

Des bords de Loire, au centre industriel en passant par le secteur de la Lorie à l’ouest de la commune (120 entreprises représentant 3648 emplois), Saint-Herblain compte de nombreuses entreprises industrielles dans les domaines de l’agroalimentaire (Tipiak), la chimie (Brenntag), les produits de consommation (Waterman, Porcelanosa), l’usinage de précision (Amineau, Georges Renault…), ou encore la logistique (Geodis).

Entreprise familiale créée en 1906, spécialiste de l’usinage de précision pour l’aéronautique, l’énergie, les industries navales, le recyclage…, Amineau est installée depuis plus de 40 ans à Saint-Herblain. Crédit : Pascal Beltrami.

Après, le "Galilée" à Bellevue (2014) et le "Plessis Bouchet" (2015) près de la Loire, un village artisanal a été créé dans la zone d’activité de la Lorie. "Les artisans souhaitent une plus grande proximité avec leurs clients, explique Claire Legros. Des locaux ont ainsi été aménagés et mis à disposition, en location ou à la vente, dans un secteur qui permet de desservir plus facilement les zones densément peuplées de l’ouest de l’agglomération". Résultat, une dizaine d’artisans bénéficient de locaux et de services mutualisés (entretien des espaces extérieurs, sécurité).

Des emplois dans la durée

Pour inscrire l’installation des entreprises dans la durée, Nantes métropole mise sur l’accessibilité et les services. "Nous avons par exemple travaillé main dans la main avec l’association d’entreprises Parc Ar Mor pour l’installation d’un pôle regroupant des restaurants, une crèche d’entreprise et des activités de loisirs au cœur de la zone de bureaux", détaille Claire Legros. Autre vertu de cette proximité : limiter la circulation inter-quartiers aux heures de pointes.

Le développement des transports publics et l’accompagnement des entreprises vers les mobilités douces font aussi partie des objectifs de la Métropole. Ainsi, la ligne Chronobus C3 a été prolongée en septembre 2018 pour mieux desservir le parc Ar Mor, avec 2,2 km d’aménagements et 6 arrêts supplémentaires. Pour améliorer le confort des 20 000 voyageurs et voyageuses qui l’empruntent chaque jour, des bus articulés sont déployés progressivement depuis novembre 2019 par Nantes métropole et la TAN. En mars 2020, ces bus qui peuvent accueillir jusqu’à 35% de personnes en plus sur chaque trajet, équiperont l’ensemble de la ligne. 

Préserver de la qualité de vie

La Ville et Nantes métropole travaillent sur ces sujets dans une logique de mixité des fonctions, de préservation des espaces naturels et de promotion des courtes distances. Ce travail collectif d’aménagement du territoire permet de continuer à aider les entreprises à s’installer ou à conforter leur activité à Saint-Herblain sans artificialiser davantage de surface. On crée ainsi des mètres carrés en étage pour loger plus d’emplois sur une surface identique.

Main dans la main avec les entreprises, une réflexion et un accompagnement sur la mobilité des salariés est portée par Nantes Métropole. Au travers les Plan de Mobilité Entreprises, il s’agit de fluidifier les déplacements et encourager le développement des modes de transports alternatifs à la voiture individuelle. La Ville quant à elle, prévoit, début février, de pérenniser une expérimentation sur le télétravail des agents municipaux. Une solution concrète pour limiter les déplacements domicile-travail tout en améliorant la qualité de vie des salariés.

Les associations d’entreprises investissement la RSE, ici lors d’un atelier consacré aux mobilités douce co-organisé par l’association Parc Ar Mor, la Ville et Nantes Métropole. Crédit : Pascal Beltrami.

Et le commerce ?

Deux pôles majeurs structurent le développement commercial à Saint-Herblain avec Atlantis et la route de Vannes, qui a la particularité de s’étendre sur quatre communes (Saint-Herblain, Sautron, Nantes et Orvault). Leur rayonnement dépasse les limites du département et si les Herblinoises et les Herblinois sont aux premières loges pour en profiter, ils bénéficient également de pôles commerciaux de proximité répartis dans tous les quartiers (centre-Bourg, Thébaudières, Crémetterie, Mendès-France…) et qui participent à part entière au dynamisme et à l’attractivité de la commune.

Portraits d'entreprises

Marie Josso, Présidente de l’association Saint-Herblain Ouest Entreprises (SHOE), dirigeante d’Ad Potentiel.

Marie Josso pose les valises de sa société de recrutement et conseil en ressources humaines sur le boulevard Marcel-Paul en 2013. Elle adhère rapidement à l’association d’entreprises SHOE : "TPE ou un grand groupe et quel que soit le secteur, chacun a sa place : il existe une vraie entraide et une grande convivialité entre les membres." Emploi des jeunes, mobilité, sécurité, pour Marie Josso "il est essentiel de travailler en lien avec les autres acteurs du territoire. Les pouvoirs publics ne peuvent pas tout et on veut construire ensemble plutôt que d’être dans une logique de clivages." Un pari gagnant puisque SHOE fédère aujourd’hui autour de nombreux services (mise en réseau, rondier, Resto’SHOE…) une centaine d’entreprises, représentant plus de 14 000 salariés.

SHOE : contact@ st-herblain-ouest-entreprises.com ou 06 20 65 34 90

Franck Duval, cordonnier à la Cordonnerie des Arcades.

Franck Duval n’a pas choisi son métier par défaut : Je suis cordonnier depuis 1989 : j’aime le travail des matières autant que le contact avec les clients avec qui j’échange beaucoup. J’ai besoin d’expliquer ce que je fais. L’activité ne manque pas et l’artisan constate avec plaisir un rajeunissement de la clientèle et l’apparition des nouveaux modes de consommation avec le retour de matières plus nobles." Installé depuis 3 ans et ½, Franck apprécie la configuration actuelle du centre-Bourg : C’est attractif pour plusieurs raisons : le Super U, qui sert de locomotive commerciale, la galerie marchande en extérieur, et surtout le parking, qui permet aux gens de se garer pour faire leurs courses.

Cordonnerie des Arcades, 3 place de la Paix, 02 40 85 01 58.

Emmelie Meneux, directrice générale d’Océan Insertion 44.

Une régie de quartier, un restaurant social, du maraîchage bio, une boutique de réemploi… : Océan est un acteur phare de l’économie sociale et solidaire à Saint-Herblain. Emmelie Meneux, sa directrice, le confirme en chiffres : "On accompagne environ 200 personnes chaque année dont 27% d’Herblinois avec des missions de proximité, au service des habitants." Les clients du secteur public fournissent aujourd’hui l’essentiel des commandes : "La Ville de Saint-Herblain, Nantes Métropole, les bailleurs font appel à nos services. Mais nous sommes toujours à la recherche d’entreprises pour offrir des stages, des immersions, mais aussi des missions de travaux publics, d’entretien d’espaces verts, de nettoiement, pour remettre le pied à l’étrier de nos salariés."

Océan insertion 44 : 02 40 58 05 56 ou ocean-insertion-44.fr

Dans l'actualité