Imprimer Pdf

En juin, les cimetières ferment leurs portes

Publié le 29.05.2019

Les cimetières de l’Orvasserie et du Tillay ne seront plus accessibles au public en semaine, entre le 3 et le 28 juin. La cause ? La Ville doit y mener plusieurs opérations d’exhumation administrative. Explications.

Il s’agit d’une opération des plus classiques : l’exhumation administrative des concessions arrivées à échéance. "Elle concerne les concessions échues avant le 31 décembre 2016 et qui n’auront pas été renouvelées par les concessionnaires au 31 décembre 2018", précise Amélie Crabit, responsable du service état civil et cimetière à la Ville.

À l’Orvasserie, les exhumations concerneront également les terrains communs – emplacements destinés à accueillir un corps pour une durée de 5 ans - échus avant 31 décembre 2017.

Crémation

Les cimetières du Tillay et de l’Orvasserie sont tous deux concernés par ces opérations qui impliqueront la fermeture des lieux en semaine, entre le 3 et le 28 juin. "Les sites rouvriront au fur et à mesure de l’avancement des opérations", précise Amélie Crabit.

Une fois l’exhumation effectuée, les restes mortels non réductibles feront l’objet d’une crémation par la commune, en l’absence d’opposition connue des défunts à cette technique funéraire. Les cendres seront ensuite déposées en reliquaire de l’ossuaire communal. Dans le cas de corps réductible, les restes mortels seront directement déposés dans un reliquaire au sein de l’ossuaire communal.

Les familles sont invitées à récupérer les objets funéraires ayant été déposés sur la sépulture d’ici le 3 septembre 2019.

Plus d’infos auprès du service état-civil et cimetières : 02 28 25 23 19.

Dans l'actualité