Imprimer Pdf

Hommage à Charles Gautier et budget 2016

Publié le 16.12.2015

Conseil municipal: le débat d’orientation budgétaire et la nouvelle dénomination de la médiathèque et du bd de La Baule, étaient parmi la cinquantaine de dossiers examinés lors de la séance du 14 décembre.

Promesse tenue : le conseil municipal a adopté la nouvelle dénomination du bd de La Baule et de la médiathèque Hermeland : le premier s’appellera désormais bd Charles-Gautier, la seconde, médiathèque Charles-Gautier Hermeland. Le maire, Bertrand Affilé, a souhaité rendre hommage à celui qui fut maire de Saint-Herblain pendant 25 ans, après deux mandats de premier adjoint auprès de Jean-Marc Ayrault, et qui est décédé en juin 2014. "C’est un double hommage, au maire bâtisseur qui a profondément transformé cette ville, et à l’intellectuel passionné d’art et de culture qui a toujours eu un attachement particulier pour la médiathèque Hermeland", a rappelé le maire.

Actuellement en pleine évolution, le bd de La Baule est un axe majeur de la commune. Il deviendra, à terme, un nouveau secteur urbanisé accueillant des logements, des commerces, des services et un pôle santé. Les premiers habitants domiciliés sur ce boulevard n’emménageront pas avant 2018 ;  son changement de dénomination n’aura donc que peu d’impact en termes administratifs.

ORIENTATIONS BUDGÉTAIRES POUR 2016

Selon la loi, le conseil municipal est tenu de débattre des orientations budgétaires dans les deux mois précédant le vote du budget de la Ville. Marcel Cottin, premier adjoint délégué aux finances, les a présentées en rappelant tout d’abord le contexte national. L’État poursuit la baisse de ses dotations aux collectivités, ce qui représentera en 2016 une diminution de 16,9% de recettes pour la commune. Les mesures mises en œuvre en 2015 pour préserver la bonne situation financière de la Ville restent donc d’actualité pour 2016 et s’articulent autour de la rationalisation de la masse salariale (l’augmentation sera contenue à 1,3%), l’optimisation du patrimoine, la stabilité des subventions, la diminution des dépenses courantes de 1,1%, et un programme d’investissement d’un montant global de 9,4 M€. Il concernera notamment la médiathèque Hermeland pour 1,65 M€, la maintenance courante des bâtiments pour 1,55 M€, et le CSC de la Bernardière € pour 0,91 M€.

Le recours à l’emprunt sera faible, à hauteur de 300 000 €, afin de stabiliser la dette au-dessous de 40 M€. Quant aux impôts locaux, l’objectif de ne pas les augmenter pendant toute la durée du mandat a clairement été réaffirmé, tant par le premier adjoint que par le maire, Bertrand Affilé.

UN VŒU POUR LE CLIMAT

En écho à la COP21 qui a réuni en décembre à Paris 195 pays et a abouti à la signature d’un accord pour limiter le réchauffement climatique, reconnu comme étant lié aux activités humaines, un vœu a été soumis à l’approbation du conseil. Actant que la mobilisation de tous  est indispensable – des individus aux États en passant par les collectivités territoriales –, la Ville de Saint-Herblain prend au sérieux cet appel en faveur de la transition énergétique. Déjà active depuis plusieurs années, la commune a investi pour réduire sa consommation d’énergie et diversifier ses sources d’énergie au profit du solaire et du bois. Conformément à la loi, elle entend aller plus loin, notamment à travers ses relations avec ses partenaires financiers (banques, assurances, institutions financières publiques…), en demandant à disposer d’un certain nombre d’informations ayant trait à leur responsabilité sociétale dans ce domaine.

La Ville s’oblige donc à prendre en compte ces stratégies d’investissement dans les relations nouées avec ces partenaires, notamment pour ses opérations de financement, et veillera à privilégier les partenaires les plus vertueux dans ce domaine.