Imprimer Pdf

Écoles : une rentrée sous surveillance

Publié le 01.09.2021

Dans un contexte de vigilance sanitaire, plus de 4 500 élèves reprennent le chemin de l’école jeudi 2 septembre dans les 15 groupes scolaires herblinois.

Jeudi 2 septembre, c’est le jour J pour les élèves qui sonne le démarrage d’une nouvelle année scolaire. Pour la Ville, c’est un moment important où tout doit être prêt fin prêt pour accueillir les enfants et leurs familles.

Ouverture de 5 classes

Masques sur le nez mais sourires aux lèvres, une centaine d'enfants attend ce jour-là impatiemment l'ouverture des portes de l'école Buzardière. Comme près de 4500 autres petits herblinois, ces enfants retrouvent les chemins de l'école. Une deuxième rentrée placée sous le signe de la vigilance sanitaire mais toujours à la saveur un peu spéciale pour les enfants comme les parents. Ainsi, Étienne*, 7 ans, se dit-il "super content de retrouver l'école et les amis. Le masque, c'est parfois un peu pénible mais on s'habitue. Et puis, je préfère ça que de ne pas avoir école comme en 2020". De même, pour cette jeune maman, "il est préférable de tout faire, y compris le port du masque, pour garder les écoles ouvertes. Il en va de l'intérêt des enfants".

Au total, la Ville accueillera cette année environ 4 515 élèves. Le nombre de classes passe à 212 pour la rentrée 2021/2022, contre 207 l’année passée. Cinq nouvelles classes ouvrent pour cette rentrée dans les écoles herblinoises : une aux Grands Bois maternelle, une à Condorcet maternelle, une au Soleil Levant maternelle, une UP2A au Soleil Levant élémentaire (Unité pédagogique pour élèves allophones arrivants et une à Stéphane-Hessel élémentaire.

Au niveau de la qualité d’accueil des enfants, la Ville poursuit la mise en œuvre des mesures gouvernementales dans les écoles liées au dédoublement des classes (à 12 élèves ou 24 élèves par classe). Dans les quartiers en REP (réseau éducation prioritaire), après les CP et CE1, les Grandes Sections de maternelles bénéficient du dédoublement à l’occasion de cette rentrée.

En dehors du réseau d’éducation prioritaire, les effectifs des Grandes Sections de maternelles et des CP sont plafonnés à 24 élèves par classe.

Enfants Roms : un travail partenarial

Au cours du confinement, un travail rapproché a été conduit entre la Ville, l’Éducation nationale et les associations en charge de l’accompagnement des bidonvilles (association Saint-Benoît Labre (ASBL), Une famille, un toit 44 (UFUT), Les forges, les CEMEA, ainsi que les bénévoles de Sol’rom. Parallèlement, les médiateurs scolaires des Pupilles de l’enseignement public (PEP) réalisent un travail de proximité en lien direct avec la direction de l’Éducation pour favoriser la scolarisation des enfants Roms.

Chiffres clés

  • 450 agentes et agents à la Direction de l’Éducation.
  • Plus de 4 515 élèves inscrits dans les 15 groupes scolaires publics herblinois
  • 212 classes
  • 5 ouvertures de classes dont une UP2A (unité pédagogique pour élèves allophones arrivants)
  • Près de 900 nouvelles inscriptions scolaires.

Tous les élèves, vaccinés ou non, accueillis

À nouveau cette année, cette rentrée s’organise dans un contexte de crise liée à la Covid-19. Le protocole sanitaire en vigueur de niveau 2 autorise les cours en présentiel dans tous les établissements scolaires dans le respect des gestes barrières. Vaccinés ou non, les élèves sont accueillis dans les écoles.

L’application des gestes barrière est obligatoire et se traduit par l’obligation du port du masque pour tous les personnels et les élèves des écoles élémentaires à l’intérieur des locaux, le lavage des mains, la limitation du brassage et la distanciation physique. Au cours des récréations, les enfants sont autorisés à ne pas porter le masque.
Selon le protocole décidé par l’Éducation nationale, dès le 1er cas positif de Covid-19, la classe est fermée pendant 7 jours. En conséquence, les apprentissages se poursuivent à distance.

Des mesures sanitaires spécifiques

Afin d’éviter au maximum la propagation du virus, les locaux sont aérés tout au long de la journée et plusieurs fois par jour. En complément, les restaurants scolaires seront équipés au fil de l’année de capteurs de CO2 qui permettent d’évaluer le niveau d’aération nécessaire.

Pour compléter ce dispositif, un temps de nettoyage supplémentaire est prévu au niveau des points de contact (principalement les sanitaires) sur le temps de la pause méridienne.

Du côté de la restauration scolaire, les self-services fonctionnent de nouveau dans les écoles élémentaires. Attention : les familles doivent obligatoirement réserver les jours de déjeuner à l’école ainsi que l’accueil périscolaire sur le "kiosque famille".
Les parents peuvent jouent un rôle essentiel dans la prévention des contaminations. C’est pourquoi, il faudra veiller à ne pas mettre ses enfants à l’école en cas de fièvre (38° ou plus) ou en cas d’apparition de symptômes évoquant le Covid 19 chez l’élève ou dans sa famille. Cette année, les parents pourront accompagner à nouveau leurs enfants jusque dans les locaux des accueils périscolaires et accueils de loisirs sans hébergement (ALSH), dans le respect des gestes barrières et de la distanciation physique sans s’attarder plus que nécessaire.

Du nouveau dans les menus

Tous les jours, la restauration scolaire proposera le choix entre un plat conventionnel et un plat végétarien en self-service aux enfants des écoles élémentaires. Pour les élèves de maternelle, comme l’an passé, un menu végétarien est servi chaque semaine en plus des menus conventionnels les autres jours de la semaine.

Plus de 85% des élèves herblinois sont inscrits à la restauration scolaire. Les familles peuvent connaître les menus servis dans les restaurants scolaires sur saint-herblain.fr, le kiosque famille et l’application numérique accessible sur smartphone, Nantes dans ma poche.

Le bilinguisme se renforce

La filière en langue bretonne de l’école des Grands Bois poursuit son activité. 50 élèves en élémentaire et 52 élèves en maternelle y sont inscrits. Les 2 groupes-scolaires de la Crémetterie et Françoise-Giroud poursuivent également leur projet bilingue anglais.

Le dispositif "Cité éducative" se poursuit

La Cité éducative se poursuit dans le quartier du Grand-Bellevue. L’objectif de ce dispositif national est de mieux coordonner les différents acteurs qui participent à l’éducation des élèves. Cinq enjeux prioritaires fondent ce projet : la promotion de la continuité éducative, l’attractivité et la mixité des établissements scolaires, la valorisation des réussites, le renforcement de la confiance avec les familles et la création d’un collectif renforçant les échanges entre les équipes éducatives. Aux côtés des établissements nantais du Grand-Bellevue, trois écoles herblinoises sont concernées : La Bernardière, La Sensive et La Rabotière ainsi que le collège Ernest-Renan.

Projet éducatif territorial

Un nouveau projet éducatif territorial intitulé "Favoriser la cohérence éducative dans la semaine de l’enfant" est en voie de finalisation. Après un travail participatif approfondi, le nouveau PEDT herblinois 2021/2024 sera signé en octobre 2021.

* le prénom a été modifié

Dans l'actualité