Imprimer Pdf

Grand Bellevue : le journal des enfants

Publié le 25.01.2021

Et si on écoutait ce que les enfants ont à nous dire sur le vivre ensemble ? Organisé dans le cadre de la démarche Cité Éducative, le projet "Phénomène" prend forme dans les écoles du quartier et débouchera sur la publication d’un journal mêlant écrits et dessins d’enfants de CM1, CM2 et 6e.

Mercredi 20 janvier à l’accueil de loisirs de la Bernardière. "On va démarrer débout les enfants, vous vous rappelez à quoi ça sert ?" Enthousiastes et concentrés, la dizaine d’enfants présents à l’atelier se presse de répondre : "C’est pour s’apaiser", "Se réchauffer", "Et se détendre !", "Se concentrer". L’atelier, animé par l’artiste Charlotte Légaut, débute ainsi par des exercices d’automassage ou encore de visualisation. Objectif : permettre aux enfants de se centrer sur le moment présent.

Au cœur d’un atelier

Autrice, illustratrice, photographe, sculptrice… Charlotte Légaut est aussi formatrice et intervient régulièrement auprès d’enfants. L’atelier dure une heure et demie, entre questions/réponses, mises en situation et sessions de dessin. S’adressant au groupe ou prenant le temps de discuter en tête- à- tête avec l’un ou l’autre, Charlotte accouche, magnétophone en main, la parole des enfants.

"Il y avait une nouvelle. Des personnes ont dit «elle n’est pas de la même couleur que nous alors on ne peut pas être amis»". En reparlant d’un livre qu’ils ont lu ensemble, les enfants évoquent le racisme et le rejet de l’autre. Puis, des improvisations théâtrales autour de situations de harcèlement permettent d’aborder la question de la communication positive, la meilleure façon de régler les différends et fait le lien avec les actions de médiation entre pairs proposées dans les écoles herblinoises : "ll ne faut pas juger quand il y a un conflit", précise Neyla. Enfin, les enfants s’installent autour d’une grande table pour dessiner. Exercice du jour : se représenter en train de dire "NON !". Tous se penchent alors sur leur cahier, tandis que Charlotte Légaut passe de chaise en chaise pour rassurer, réexpliquer la consigne, encourager et s’assurer que chacun puisse s’exprimer.

Par et pour les enfants

"Phénomène" est un journal écrit et dessiné par et pour les enfants. Après trois premiers numéros réalisés côté nantais sur les thèmes des Droits de l’enfant, du confinement ou encore du corps, au tour des petits Herblinois de s’exprimer !

En lien avec les équipes éducatives de la Ville et de l’Éducation nationale, c’est le thème de la Cité Éducative qui a été retenu pour ce 4e numéro, cofinancé par les Villes de Nantes et Saint-Herblain. Trois groupes d’élèves de CM2 des écoles de la Bernardière, de la Sensive et de la Rabotière, un groupe de 6e du Programme de réussite éducative du collège Ernest-Renan, et un groupe de l’accueil de loisirs de la Bernardière y participent. Cinq groupes (classes et périscolaire) de Nantes, du CP à la 6e, sont également impliqués, soit au total un peu plus de 130 enfants.

Chaque groupe participera à deux ateliers et assistera à une projection avec Charlotte Légaut. Bruits dans le quartier, frontières visibles et invisibles, conflits à l’école : les enfants ont des choses à dire et des solutions à proposer ! Ce sont leurs paroles et leurs dessins qui serviront de matière première au futur journal "Phénomène".

Cité Éducative : 390 kits confectionnés pour les élèves de maternelle

Pâte à modeler, cahiers, colle, crayons de couleur, paire de ciseaux, livre, chaque élève des écoles maternelles de la Rabotière, Bernardière et Sensive recevra début février un sac de petit matériel. Financés sur appel à projet dans le cadre de la Cité éducative et conçus avec les enseignants des écoles, ces sacs ont été confectionnés par la Ville de Saint-Herblain et avec l’aide logistique de quelques parents d’élèves. L’idée : qu’à la maison les enfants puissent faire des activités  avec leurs parents en suivant les consignes transmises par les enseignants. Ces kits permettent d’incarner la continuité éducative, la perméabilité entre la classe et la maison, le partage de la réussite des enfants. Les projets de la Cité éducative agissent dans les quartiers prioritaires Politique de la ville notamment en menant des actions contre la fracture numérique, pour l’éducation aux sciences par exemple.

Pour en savoir plus sur la Cité Éducative et découvrir la vidéo de lancement du projet, rendez-vous sur le site de Nantes Métropole.

Dans l'actualité