Imprimer Pdf

Les crèches ont du goût !

Publié le 08.11.2019

La semaine du goût s’est déroulée du 4 au 8 novembre dans les crèches herblinoises. Cette année, le thème choisi s’intitule "une couleur, un jour". 

Ce mardi 5 novembre à midi, c’est la couleur blanche qui s’invite. Au menu des enfants : un velouté de chou-fleur et de navets, du poulet sauté à l’ail, une purée de panais et de pommes de terre, du fromage et des poires fraîches. Jeudi midi, leur déjeuner prendra la couleur violette. Ils se verront alors proposer du hachis parmentier à la purée de betteraves. Couleur jaune oblige, le déjeuner de vendredi midi émoustillera leurs papilles avec du poisson à la moutarde accompagné de pommes de terre au curcuma.

Produits de saison en circuit courts

Pour cette nouvelle édition de la semaine du goût, les équipes de restauration des crèches poursuivent ce qu’elles mettent en œuvre tout au long de l’année à savoir cuisiner des fruits et légumes de saison. " Le plus de cette semaine du goût est de leur faire goûter des produits qu’ils n’ont jamais mangé comme par exemple du kaki ou encore des figues fraîches " explique Héric Pietrzak cuisinier-coordinateur à la crèche de la Bergerie depuis 1996. " On propose aux enfants de goûter à tous les éléments du repas. Bien souvent ils testent par mimétisme puis mangent tout le contenu de leurs assiettes ". Dans la mesure du possible, les produits proviennent de circuits courts régionaux mais les cuisiniers s’autorisent aussi de proposer des fruits exotiques. Au total 290 enfants mangent chaque jour un repas préparé par les cuisiniers et cuisinières municipales dans l’une des 7 crèches et multi-accueils herblinois.

L’apprentissage des sens

À l’occasion de la semaine du goût, les équipes éducatives de la crèche de la Bergerie ont démarré un nouveau cycle d’activités d’éveil. Ces jours-ci elles invitent les enfants à découvrir l’automne en manipulant des curcubitacées (butternut, potimarron, citrouille). L’idée est de travailler sur les sens par le toucher, la vue, les odeurs et les goûts.  Les familles sont elles aussi mises à contribution puisqu’elles peuvent apporter des feuilles mortes, des marrons, des courges. Tous les enfants repartiront avec une coloquinte  " pour faire le lien avec la maison ".

 

Les crèches engagées dans le plan climat

Tous les repas servis dans les structures municipales sont préparés par les cuisiniers municipaux, avec des produits frais et de saison. Sur les 7 crèches, 5 disposent de leur propre cuisine et deux autres sont livrées par la crèche de la Bergerie. Tous les contenants et ustensiles de cuisine sont réutilisables tels que l’inox et le verre. Depuis 2017, le bio est valorisé et représente 36% des achats et 100% pour le lait.
Côté nettoyage, les produits d'entretien sont éco-labellisés. L’eau de javel et les désodorisants ont été supprimés au profit de substances à base de vinaigre blanc ou de bicarbonate de soude. Les microfibres lavables sont désormais utilisées pour le nettoyage et favorisent la  diminution des quantités d'eau et de produits utilisées. Concernant les soins et l’hygiène des enfants, tous les produits jetables (lingettes, coton) ont disparu au profit du lavable. Les couches pédiatriques sont elles aussi éco-labellisées et produites dans le Morbihan.Quant au linge, il est nettoyé par 3 entreprises d'insertion avec des produits éco-labellisés et à basse température. Une attention particulière est également portée sur les achats de mobiliers et de jeux au niveau de la qualité des matériaux et de la qualité de l'air. En effet, tous ces achats sont faits en limitant au maximum les produits chimiques type solvants, colles dans les peintures murales et au sol, dans les meubles et les jeux pour enfants.