Imprimer Pdf

Une rentrée en toute quiétude

Publié le 02.09.2019

Ce lundi 2 septembre, 4460 petits écoliers herblinois ont repris le chemin des classes. Le point sur les nouveautés de la rentrée.   

Comme partout en France, c’était jour de rentrée scolaire à Saint-Herblain. Et comme chaque année, on a vu les mêmes scènes se reproduire devant les grilles des écoles. La joie de retrouver ses amis, l’impatience de découvrir sa classe, la tristesse de quitter le cocon familial… Pour Chloé*, 6 ans, la tristesse de "ne plus être en vacances" laissait très vite la place à la  "joie d’entrer à l’école des grands". Dans la foule, il est parfois difficile de dire qui, des parents ou des enfants, sont les plus stressés. "Forcément, c’est toujours un moment particulier, explique ce père, dont le petit Melvin entre en CP. D’une certaine manière, l’école, c’est leur deuxième foyer." 

Un foyer que les travaux estivaux auront permis de bichonner afin de s’adapter au mieux aux besoins des enfants. Au-delà des traditionnels travaux d’entretien, on notera notamment l’agrandissement du groupe scolaire Françoise-Giroud qui a bénéficié cet été de l’arrivée de 18 modulaires en ossature bois. Autre signe distinctif, et pas des moindres : ces constructions ont pour caractéristique d’être écologiquement responsables. Citons notamment le bardage en bois, le chauffage par une pompe à chaleur, la collecte des eaux pluviales. Les installations vont permettre à l’école de gagner quatre nouvelles salles de classe.

Au groupe scolaire Jacqueline-Auriol, les travaux de rénovation débutés en avril 2019 vont se poursuivre toute l’année et devraient être achevés pour la rentrée 2020. Bon à savoir : le calendrier d’intervention des entreprises a été revu afin d’éviter toute nuisance sonore pour les enfants et le personnel enseignant.
Du côté des travaux à venir, le lancement du chantier du restaurant scolaire de l’école Condorcet est programmé en janvier 2020, pour une livraison en septembre de la même année. Quant à l’extension du groupe scolaire des Buzardières, elle devrait démarrer au cours de l’été 2020.

Classe adaptée

C’est l’autre nouveauté de cette rentrée : l’ouverture d’une unité d’enseignement externalisée élémentaire au groupe scolaire du Joli-Mai. Ce dispositif, porté par l’association ADAPEI 44, l’Éducation nationale, l’Agence régionale de santé et la Ville, permettra à huit enfants handicapés et suivis par un institut médico-éducatif de profiter d’une scolarité normale. "En créant des partenariats forts avec les collectivités locales, comme ici à Saint-Herblain, on trouve des solutions, note Sophie Biette, présidente de l'ADAPEI 44. On apprend ainsi à mutualiser les savoirs et avec du bon sens et on arrive à scolariser normalement ces enfants".

Cette ouverture intervient après la création, en 2014, d’une première unité d’enseignement externalisée maternelle destinée aux enfants autistes au sein du groupe scolaire Stéphane-Hessel.

Poursuite du dédoublement

Au-delà des traditionnelles ouvertures de classes décidées chaque année par le Rectorat (une classe à Stéphane-Hessel élémentaire et une autre à Nelson-Mandela élémentaire), la rentrée 2019 est aussi marquée par le dédoublement des classes de CE1. Un dispositif obligatoire qui impose aux communes de dédoubler leurs effectifs de CP et CE1 pour les écoles inscrites dans un Réseau d’éducation prioritaire (REP).

Après les CP l’année passée, c’était donc au tour des classes de CE1 d’être dédoublées. Cinq nouvelles classes ont ainsi été ouvertes : deux à la Bernardière, deux à la Rabotière et 1 à la Sensive.   

* Le prénom a été modifié

Dans l'actualité