Imprimer Pdf

20 migrants hébergés en ville

Publié le 29.03.2016

Un appel est lancé par le maire pour accompagner leur séjour.

Le 12 octobre 2015, le conseil municipal votait à l’unanimité un vœu pour l’accueil de migrants à Saint-Herblain. Une décision qui reposait avant tout sur des considérations humanitaires. Cinq mois plus tard, le 18 mars, la Ville était prévenue de l’arrivée imminente de 20 migrants en provenance de Calais et Dunkerque. "Ils sont arrivés à Saint-Herblain mercredi 23 à 23h, raconte le maire Bertrand Affilé. Ils ont été installés par la préfecture dans les domiciles collectifs du Bourg, qui étaient vides de leurs anciens occupants sur proposition du bailleur Atlantique habitations, propriétaire des lieux".

Des lieux qui s’organisent en 20 logements individuels ainsi qu’un espace collectif et une cuisine collective ; une cours fermée est également à disposition.

Les migrants sont Afghans et Soudanais en majorité, Irakiens et Kurde. Des hommes pour l’essentiel, mais aussi une femme et son fils. "La préfecture a missionné les éducateurs de l’association Trajet de Rezé pour l’accueil de ces migrants dont certains ont quitté leur pays depuis près d’un an et ont passé de 2 à 6 mois à Calais", précise le maire.
L’association va dresser un diagnostic des situations individuelles et proposer des activités aux migrants pour rompre la monotonie quotidienne.

Dans l’immédiat, un appel est lancé aux associations locales et aux particuliers pour accompagner le séjour de ces 20 personnes. Qu’il s’agisse de consacrer un peu de temps, d’aider à l’aménagement de leurs locaux, de prêter des livres et du matériel, donner des cours d’alphabétisation et de français, ou tout simplement pour leur apporter une présence et de la chaleur humaine.

Contacter le cabinet du maire, T 02 28 25 20 00