Imprimer Pdf

Covid-19 : la vaccination près de chez vous

Publié le 29.09.2021

Ouvert depuis le 29 mars dernier, le centre de vaccination COVID du Vigneau fermera ses portes le 1er octobre… pour devenir mobile et vacciner près de chez vous !

Fin septembre 2021, 80,2% de la population herblinoise de plus de 12 ans est vaccinée. Une grande partie d’entre elle est passé entre les mains expertes des équipes du centre départemental de vaccination du Vigneau. Après 6 mois de mobilisation conjointe du personnel médical et de la Ville, la campagne vaccinale, menée sous l’égide de l’Agence régionale de santé (ARS) se concentre désormais sur les jeunes, les populations les plus éloignées de la vaccination, et la campagne de rappel pour les plus de 65 ans.

Mobilisation générale contre l'épidémie

C'est en février 2021 que l’ARS sollicite la Ville de Saint-Herblain pour l’ouverture d’un centre départemental de vaccination. La Ville répondra présente en mettant à disposition la salle associative du plus grand ensemble sportif communal : le Vigneau. Mais ce n’est pas tout. Matériel informatique pour gérer les rendez-vous et le suivi des personnes vaccinées, frigos pour conserver les doses, chaises, tables, box de vaccination, affichage et signalétique pour guider les personnes : c’est toute la logistique qui est assurée par la commune.

Les injections se déroulent dans des boxes individuels.

Au total, près d’une soixantaine d’agents municipaux volontaires mobilisés à tour de rôle, puis 35 vacataires pendant l’été, ont assuré le fonctionnement du centre aux côtés de 240 personnels infirmiers et médecins. Au plus fort de la campagne vaccinale une injection était effectuée toutes les 50 secondes et 18 personnes étaient nécessaires au bon fonctionnement du centre : 1 médecin coordinateur, 2 médecins de consultation, 6 infirmiers et infirmières (4 en vaccination et 2 en préparation des vaccins), 7 agents administratifs (accueil et pointage des personnes, vérification administrative, vérification du questionnaire vaccinal, validation de la vaccination auprès de la CPAM), 1 chef de centre et 1 chef de centre adjoint. Le tout avec une équipe du matin et une de l’après-midi.

Une infirmière prépare les doses de vaccin.
Une infirmière prépare les doses de vaccin.

Un travail d’équipe

Au carrefour de tous ces acteurs, Géraldine, chargée de mission à la Ville pour la coordination du centre de vaccination. En lien permanent avec l’ARS et les médecins coordinateurs, elle réadapte le besoin en personnel de santé, l’ouverture des rendez-vous de vaccination et l’organisation des moyens logistiques et humains pour l’accueil des patients, en fonction des attributions hebdomadaires en vaccins et des consignes vaccinales. Au quotidien, ce sont les chefs de centre et chefs de centre adjoint qui assurent la mise en œuvre concrète et gèrent les imprévus. Entre mille et un problèmes et mille et une solutions à trouver, c’est avant tout un travail d’équipe !

Des agents administratifs de la Ville valident la vaccination des usagers auprès de la CPAM.
Des agents administratifs de la Ville valident la vaccination des usagers auprès de la CPAM.

À l’heure de la fermeture programmée des lieux, où près de 80 000 doses de vaccin auront été administrées au 1er octobre, Géraldine en retient un formidable élan collectif : "Tous et toutes ont eu le sentiment d’être utiles à la société. Et parmi les agents municipaux, titulaires et non titulaires, la notion du service public rendu était  très présente. Des personnes très différentes ont travaillé ensemble et ont convergé vers un intérêt commun : la lutte contre la pandémie."

Équipes mobiles

Les centres de vaccination comme le Vigneau ou la Beaujoire à Nantes ont rendu possible la vaccination massive de la population et contribué à enrayé l’épidémie, à réduire le nombre de cas graves et à désengorger le système de santé français. Mais à la fin de l’été 2021, la campagne de vaccination arrive à un tournant. Les efforts de vaccination peuvent désormais se concentrer sur les publics les plus éloignés de la vaccination, le milieu scolaire, et le rappel vaccinal de plus de 65 ans.

Dès le 6 septembre, la Ville et l’ARS ouvrent une équipe mobile de vaccination. D’une capacité de 300 à 400 injections par jour, l’équipe est composée d’une ou deux infirmières, d’un médecin et d’un agent administratif de la Ville. Conçue pour répondre de manière flexible et rapide aux besoins, elle intervient sur les territoires de Saint-Herblain, Indre, Orvault, Sautron et Couëron. Ainsi des opérations ont été menées en septembre en lien avec les bailleurs sociaux du Sillon notamment, et dans 10 établissements scolaires où près de 140 premières injections ont été réalisées. Au mois d’octobre, l’équipe mobile sera présente dans les centres socioculturels (CSC) herblinois pour des permanences de vaccination sans rendez-vous (lire encadré), contribuant à répondre au plus près des besoins au défi de la pandémie.

Vaccination mobile sans rendez-vous dans les centres socioculturels

Le centre de vaccination se déplace près de chez vous ! Pour une première dose, une seconde dose ou un rappel vaccinal (personnes de plus de 65 ans ayant finalisés leur parcours vaccinal depuis plus de 6 mois), l’équipe mobile vous accueille pour une vaccination sans rendez-vous dans les CSC près de chez vous :

  • Le Grand B, 11 rue de Dijon : mardi 12 octobre de 14h à 19h.
  • Espace 126, 126 bd. François-Mitterrand : mercredi 13 octobre de 14h à 19h.
  • CSC Sillon de Bretagne, 12 avenue des Thébaudières : jeudi 14 octobre de 14h à 19h.
  • CSC Soleil Levant, 44 rue de la Blanche : vendredi 15 octobre de 14h à 19h.

Dans l'actualité