Imprimer Pdf

Handicap : l’accessibilité en ligne de mire

Publié le 11.10.2021

Changer les mentalités, agir pour encourager l’inclusion et l’accessibilité des personnes handicapées dans la société, dans les espaces et équipements publics, tels sont les objectifs de la Commission locale d’accessibilité (CCA) qui épaulent la Ville. En 2020, malgré le contexte de la crise sanitaire, des initiatives ont été prises et des chantiers ont été menés.

Se déplacer, accéder aux services publics, aller chez le médecin, faire ses courses, assister à un spectacle, pratiquer un sport,… la Ville est attachée à ce que toutes les citoyennes et tous les citoyens porteurs d’un handicap ou pas puissent vivre normalement en exerçant tous leurs droits.

La commission locale d'accessibilité : un rôle de vigie

Pour accompagner la Ville dans ses efforts d’adaptation, une Commission locale d’accessibilité (CCA) a été créée en 2009. Son rôle est d’impulser des idées innovantes et d’assurer un suivi des chantiers. Tous les types de handicap, notamment physique, sensoriel, cognitif, mental ou psychique, sont pris en compte. À travers ses revues de site, autrement dit des déplacements sur site, les membres de la commission relèvent les points d’amélioration à apporter à la voirie et aux établissements recevant du public pour favoriser leur accessibilité.
En 2020, malgré les confinements successifs, différents chantiers d’adaptation ont été menés dans le cadre du PAVE (Plan de mise en accessibilité de la voirie et des espaces publics). Par exemple, des places réservées aux personnes à mobilité réduite et des cheminements adaptés ont été aménagés devant les studios de Terminus 3, entre le parking des muses et la Longère de la Bégraisière, entre les écoles maternelles et élémentaires du groupe scolaire Condorcet rue du Tillay. Deux places de stationnement ont été créées sur le parking du groupe scolaire Françoise-Giroud.

Différents espaces publics et rues des quartiers herblinois ont fait l’objet de travaux d’amélioration pour sécuriser les traversées piétonnes et le stationnement relevant de la compétence du pôle Loire-Chézine. 

Les établissements recevant du public aussi

Parmi les fonctions de la commission figure notamment le suivi de l’Ad’AP herblinois (Agenda d'accessibilité programmée). Initié par la Ville en 2015, il répertorie 87 établissements recevant du public dont 31 établissements accessibles soit environ 40% des équipements à la fin 2019. Des études sont en cours ou ont été menées pour réaliser l’adaptation du groupe scolaire Beauregard, du gymnase du Joli Mai, du centre socio-culturel du Soleil Levant et des écoles primaires (maternelle et élémentaire) du Soleil Levant et de la Rabotière.

De gros efforts dans les transports publics

La Ville a délégué à Nantes Métropole la compétence transports publics. En 2020, à l’échelle de l’agglomération,  100% des busways, tramways et 96 % des bus sont accessibles, 80% des stations et des arrêts. 32 minibus font partie du service Proxitan et permettent le transport des personnes à mobilité réduite.Un tiers des panneaux d’information en station sont équipés de la fonction transcription sonore sur demande. 100% des tramways et busway et 2/3 des bus sont équipés d’annonces sonores. 1 750 appareils Libertan sont équipés du mode «déficient visuel». Un quart des distributeurs de titres ont une aide vocale.

Écoles, culture, associations, sport

Durant la période de confinement due à la crise sanitaire du Covid 19 au printemps 2020, la Ville a mis en place un accueil pour les enfants en situation de handicap à l’école René-Guy-Cadou. L’objectif était de soulager les familles et de permettre à l’enfant porteur de handicap de rompre ainsi avec le quotidien. Parallèlement à ce travail, la Ville intègre dans ses missions le chantier de l’innovation sur l’école inclusive. En 2020, 5 conférences ont été organisées à destination des professionnels de l’éducation. En 2021, dans le cadre du Grand Bellevue, l’ouverture d’un équipement de petite enfance intercommunal et inclusif de 46 places est prévue dont une crèche de 40 places avec 27 places pour la Ville de Saint-Herblain, 13 places pour la Ville de Nantes, associée à une unité ADAPEI de 6 places.

La Ville et la commission sont également aux côtés des associations de personnes handicapées et du monde sportif pour les accompagner dans leurs projets. C’est aussi le cas dans le monde culturel avec par exemple "l’Art n’a pas d’âge", un projet artistique initié par le théâtre ONYX et destiné aux résidents de maisons de retraite.
Aux côtés de la sensibilisation destinée aux scolaires, la Commission communale d’accessibilité profite d’événements pour présenter ses actions.

Anthony et Alice : "nous sommes utiles pour faire avancer l’accessibilité"

Anthony Penaud est président de l’association OREA. Alice Arnault en est la vice-présidente. Tous les deux sont mal-voyants et membres actifs de la Commission communale d’accessibilité. "Nous nous investissons pour faire changer le regard et la prise en compte des personnes handicapées. Qui mieux qu’une personne concernée par le handicap peut donner son avis sur l’accessibilité de tel ou tel équipement ou aménagement de voirie ?". "Nous apportons notre expertise d’usage et parfois il suffit de pas grand-chose pour améliorer l’accessibilité. L’intérêt de la CCA, c’est que tous les types de handicap sont représentés et nous avons le sentiment d’être écoutés et entendus" ajoute Anthony Penaud.

Dans l'actualité