Imprimer Pdf

Tir à l’arc handisport : de jeunes élèves s'y intéressent

Publié le 11.03.2022

Les élèves de deux classes des écoles élémentaires Beauregard et de la Sensive ont rencontré des Archers de Saint-Herblain qui participent au championnat de France handisport les 12 au 13 mars.

"Comment font ceux à qui il manque un bras ? Qui ont perdu une jambe ? Est-ce que ce sont de vraies flèches ? L’arbalette fait-elle partie de la catégorie du tir à l’arc ? Utilisez-vous les mêmes cibles que les personnes valides ? Est-ce un sport dangereux ? Et toi, c’est quoi ton handicap ?"

Des adaptations pour les sportifs handisport

Dans la salle de tir à l’arc du Vigneau, telles des flèches, les questions fusent les unes derrière les autres. Les élèves d’une classe de CM1 de l’école Beauregard ont préparé chacun une question qu’ils adressent aux 3 archers handisport qui les reçoivent. Patiemment et le sourire aux lèvres, Christophe Gérardin répond à toutes. Ce vice-champion d’Europe, titulaire de 8 records de France, est déficient visuel. "Pour que les archers handisport puissent pratiquer leur discipline, ils ont recours à des adaptations comme par exemple cette potence qui m’a servie à stabiliser mes tirs lors des championnats d’Europe" explique-t-il. Séverine, championne de France dans la catégorie sourds, utilise un arc à poulie. Quant à Thierry, malvoyant et champion inter-régional, il est à l’aise avec un arc classique et bénéficie d’une cible plus grande du fait de son handicap.

Christophe Gérardin, sportif handisport déficient visuel, licencié aux Archers herblinois, vice-champion d'Europe, fait partager sa passion aux écoliers.

Prêter attention aux personnes handicapées

Lors des épreuves, ces sportifs sont secondés par un spotteur qui les guide. "Chaque archer dispose de ses propres flèches car elles sont adaptées à sa taille, à la puissance et au style de son arc. De ce fait, elles ne sont pas interchangeables" ajoute Christophe.  "C'est important de recevoir les écoliers et de leur faire connaître le tir à l’arc handisport. Ils pourront revenir ce week-end avec leurs parents. C’est aussi une façon de préparer les générations futures à la problématique du handicap. Le but est de les amener à prêter attention aux personnes handicapées."

Espace sportif du Vigneau. Boulevard Allende. Épreuves samedi et dimanche matin. Entrée libre et gratuite