Imprimer Pdf

La police de sécurité du quotidien en 2019 à Bellevue

Publié le 03.04.2018

Bellevue devient " quartier de reconquête républicaine " et bénéficie d’un " contrat d'action pour la tranquillité publique ".

Ce sera une "police sur mesure", a promis le ministre de l’Intérieur. La nouvelle police de sécurité du quotidien (PSQ) devrait être déployée à partir du 1er janvier 2019 dans trois "quartiers de reconquête républicaine" de l’agglomération nantaise, dont Bellevue. Celui-ci est déjà classé zone de sécurité prioritaire (ZSP) mais pour le directeur de cabinet de la préfète de Loire-Atlantique, Johann Mougenot, " s’il y a du mieux depuis 2013, la persistance des phénomènes de délinquance appelle à amplifier la démarche ". Parmi les problèmes identifiés, « le trafic de stupéfiants, les rodéos et les occupations de halls d’immeuble ».

Une police plus équipée

Une quinzaine de policiers et policières pourraient être affectés à la PSQ. Ils seront dotés de tablettes numériques permettant de faciliter les contrôles sur le terrain, " voire rédiger ou lancer des procédures : un gain de temps considérable ". L’idée, explique Johann Mougenot, " c’est de faire le lien entre la présence sur le terrain, le contact avec la population témoin des infractions et qui fait remonter les difficultés et qu’ensuite, une action répressive soit menée, notamment sur le plan judiciaire ".