Imprimer Pdf

Sangliers : battue en vue à la Chézine

Publié le 18.02.2021

La Préfecture de Loire-Atlantique, via la Direction départementale des territoires et de la mer, organise une battue aux sangliers lundi 22 février au parc de la Chézine, entraînant sa fermeture au public. Une intervention routinière qui permet de réguler les populations pléthoriques de ce mammifère. Explications.

La battue en bref

  • La battue aux sangliers se tiendra lundi 22 février
  • L’accès au parc de la Chézine de 8 à 15h, ainsi qu'aux parcelles voisines sera interdit
  • La circulation sera fermée sur une partie de l’avenue Louis-Guilloux (entre l’allée de la Botardière et le giratoire Guilloux/Val de Chézine) et l’allée Prosper-Mérimée (entre l’avenue Louis-Guilloux et les premières habitations de l’allée)
  • Renseignement : Direction départementale des territoires et de la mer (DDTM 44) : 02 40 67 26 26

Animal omnivore et particulièrement opportuniste lorsqu’il s’agit de chercher de nouvelles sources d’alimentation, le sanglier est présent dans plusieurs espaces verts herblinois, notamment au parc de la Chézine. Dépourvu de prédateurs et très prolifique sur le plan reproductif - une laie peut engendrer jusqu’à trois portées de 7 à 8 marcassins en l’espace de deux ans -, le sanglier cause de nombreux dégâts sur les espaces verts communaux mais aussi dans les jardins privés et les zones agricoles.

Animal aux mensurations conséquentes (120 cm au garot, et entre 100 et 150 kg), celui-ci peut également générer un fort sentiment d'insécurité lorsqu’ils sont aperçus des usagers. Très mobiles, ils représentent également un risque fort d’accident pour les promeneurs ou les personnes circulant sur les axes routiers proches de la Chézine. Des plaintes d’habitantes et d’habitants sont ainsi régulièrement adressées à la Ville au sujet des nuisances causées par les sangliers.

Une décision préfectorale

C’est dans l’objectif de contrôler la population de sangliers à Saint-Herblain et dans les communes avoisinantes, et ainsi réduire les impacts de ce mammifère sur l’environnement local, que la Préfecture de Loire-Atlantique, à travers sa Direction départementale des territoires et de la mer (DDTM), a décidé de l’organisation d’une battue administrative dans le parc du Val de Chézine, lundi 22 février.

Outre les battues organisées par les services préfectoraux, quelques mesures simples sont susceptible de ralentir l’accroissement des populations de sangliers et d’éviter les accidents, telles que :

Fermeture du parc

Par mesure de sécurité, le parc sera fermé aux promeneurs de 8h à 15h. Réalisée sous la responsabilité d’un lieutenant de Louveterie, l’opération prévoit, outre la fermeture administrative du parc, un protocole de sécurité très strict. Les services de maintenance des espaces verts municipaux procèdent à l’affichage réglementaire aux entrées du parc et une quinzaine d’agents de la Ville sera mobilisée le jour J pour réorienter les usagers et interdire l’accès au parc.

Des questions ? Des signalements ? Contactez la Direction départementale des territoires et de la mer (DDTM 44) au 02 40 67 26 26.

Dans l'actualité