Imprimer Pdf

Centres socioculturels : les fêtes, malgré tout

Publié le 01.12.2020

Les centres socioculturels poursuivent leurs activités selon des modalités revues en raison du contexte sanitaire.

Ils ne pouvaient plus être aidés dans leur scolarité. Bonne nouvelle : une quarantaine d’écoliers, collégiens et lycéens ont repris le chemin des centres socioculturels pour être accompagnés par des bénévoles. Un soutien qui s'organise bien sûr dans le respect du protocole sanitaire (masque et distanciation sociale).

Les équipes de professionnels, quant à elles, continuent à assurer leurs missions auprès des habitants. Les ouvertures restent toutefois très limitées : le mardi le CSC du Sillon de 9h à 13h et le CSC Espace 126 de 14h à 18h, le mercredi c’est au tour du CSC Le Grand B de 9h à 12h et du CSC Soleil Levant de 14h à 18h. Bien sûr, ils restent joignables tous les jours par téléphone et par mail. Afin de venir en aide aux personnes isolées, tous les centres contactent par téléphone les habitants les plus âgés pour proposer une écoute, un soutien moral ou bien pour faire quelques courses.

Dans ce contexte, la prise de rendez-vous sur les droits et démarches est particulièrement recommandée. Quant aux moyens logistiques (photocopieuse, poste informatique), ils sont mis à disposition lors des ouvertures tout comme des attestations de déplacement, des masques et du gel hydroalcoolique. Du côté des activités pratiquées (yoga, cuisine, chorale, atelier d’écriture, aide à la parentalité, défi alimentaire…), elles se poursuivent soit en visioconférence, soir par téléphone.

Format réduit pour les fêtes de fin d’année

Alors que les fêtes arrivent à grands pas, quelques animations se profilent à l’horizon. Au CSC du Grand B, par exemple, des paniers bricolage ou culturels vont être confectionnés et seront offerts à une trentaine de familles. "Nous prendrons le temps de les recevoir et d’échanger avec elles sur leur vie pendant le confinement et sur la prochaine période de vacances de février" explique le responsable. 

Du côté du CSC du Sillon, la fête du quartier n’aura pas lieu mais des animations se préparent pour la première semaine des vacances de fin d’année avec un spectacle familles pour des enfants de 18 mois à 4 ans mardi 22 décembre à 11h proposé par la compagnie Bouffadou.

Place aux rêves du 18 au 26 décembre

À l’Espace 126, les professionnels ont imaginé un projet participatif "Place aux rêves" qui remplace exceptionnellement "En attendant Noël" le rendez-vous familial autour des chansons de Noël qui avait lieu le dernier jour d’école. «  Nous voulons donner un peu de lumière et de chaleur à tous ceux qui souffrent de la solitude dans cette période pénible à traverser » explique Loïc Huguen, président de l’ASEC du Bourg.  "Du 18 au 26 décembre, une histoire sera dessinée sur les fenêtres et portes d’entrée du centre. Chaque jour, les passants auront la surprise de découvrir un nouveau dessin".  Très emprunté par les écoliers et les personnes du quartier, le passage piéton reliant la rue des Calvaires au boulevard François-Mitterrand sera particulièrement décoré.

Chacun et chacune est invité à décorer son balcon, son jardin ou encore ses fenêtres. Cadeaux fictifs, luminaires, arbre de noël, guirlandes, sapin de noël en bouteilles recyclées, l’imaginaire sera au rendez-vous pour faire du quartier un espace de rêve le temps des fêtes de fin d’année. Des questions sur ce projet, contactez le centre socioculturel au 02 28 25 22 70 ou contact@asec-bourg.fr

Dans l'actualité