Imprimer Pdf

La Cloche s'installe à la Carrière

Publié le 01.12.2016

La Cloche s’installe pour 33 représentations à la Carrière. Un changement de lieu et de format pour la "vénérable" revue qui, à 122 ans, n’a jamais cessé de se renouveler.

Dans le grand entrepôt de Nantes-Est, costumiers, menuisiers, soudeurs et électriciens – tous amateurs – s’affairent : tout doit être prêt pour le 30 décembre, première représentation publique d’une série qui durera jusqu’au 19 février.

Si cette frénésie est habituelle chaque automne, la Cloche s’apprête à vivre un grand changement : "Après une douzaine d’années à la Beaujoire, la revue s’installe à la Carrière, qui a l’avantage d’être à proximité du centre-ville, du périphérique, et offre des facilités de stationnement", explique Isabelle Raballand, présidente de l’association depuis juin et elle-même artiste dans la revue.

La Carrière pouvant accueillir 650 personnes (contre 1 200 au palais des expositions), poursuit-elle, "cela nous a incités à redonner au spectacle une échelle plus humaine". La salle sera aménagée en espaliers sur quatre niveaux, pour une visibilité optimale, et comportera un nouveau carré VIP. Installés à des tables de dix personnes, les spectateurs pourront désormais profiter d’un service bar à table. À noter que six représentations se feront sous la forme de dîners spectacles.

Sur la scène, seize artistes amateurs accompagnés de six musiciens, désormais mieux intégrés au dispositif scénique. "L’essence de la revue, c’est ça : faire jouer ensemble des bénévoles et des professionnels, pour un spectacle de qualité où l’humour chansonnier rencontre le grand music-hall", souligne Isabelle Raballand.

Le spectacle s’articule autour de six grands tableaux dansés et chantés, concoctés avec l’aide de deux chorégraphes locaux et entrecoupés d’intermèdes satiriques. "Les sketches sont désormais coécrits par l’humoriste Olivier Lejeune et Didier Bafou. Nous continuerons à évoquer l’actualité, mais il y aura moins de politique", prévient la présidente pour qui "toute la difficulté est de faire évoluer sans révolutionner, pour que les habitués s’y retrouvent".

L’équipe s’installera à la Carrière le 18 décembre, pour dix jours de préparation intense : aménagement de la salle, installation des décors, et dernières répétitions, jusqu’à la première publique du 30 décembre. Bienvenue à Saint-Herblain !

Infos et réservations sur le site de la revue

Dans l'actualité