Imprimer Pdf

Les radios herblinoises maintiennent le lien

Publié le 02.11.2020

Alors qu’une grande partie de la population est de nouveau confinée à domicile jusqu’au 1er décembre, continuer à s’informer et à garder un lien avec la vie locale est indispensable. Les 3 radios associatives qui émettent depuis Saint-Herblain proposent chacune un programme d’actualité adapté à la situation.

Le confinement du printemps dernier a servi d’entraînement. À l’heure de ce nouvel épisode, Jet Fm (91.2), Alternantes et radio Naoned repartent sur des bases plus ou moins identiques proposant chacune une émission d’actualité quotidienne.
"Entre mars et mai, nous avons produit 40 émissions que nous avions dénommé La Confidienne rappelle Pascal Massiot, rédacteur en chef de Jet Fm. Forts de cette expérience, nous repartons avec une émission d’actualité quotidienne alimentée par des nouveautés et des rediffusions". Intitulée "La quotidienne", l’émission est diffusée du lundi au vendredi à 18h avec une rediffusion le jour suivant à 9h. Elle évoque des informations locales pratiques et multiplie les reportages auprès des acteurs du territoire. Parmi les prochaines émissions, on pourra écouter un reportage sur le mouvement des colleurs d’affiches et un autre sur le réseau des librairies indépendantes des Pays de la Loire à l’heure du confinement.
 

Radio Naoned, une quotidienne en breton

Du côté de radio Naoned, radio en langue bretonne diffusée uniquement sur internet, on repart avec une émission d’actualité quotidienne de 16h30 à 18h du lundi au vendredi. Intitulée "Re bell’b’n ti (Trop longtemps à la maison), elle met l’accent sur l’évolution de l’épidémie, les règles de circulation et les protocoles sanitaires mais aussi sur la vie des personnes isolées, des étudiants, des commerces. Si l’ensemble des interviews est réalisé à distance avec des entretiens téléphoniques ou des visioconférences, la diffusion de l’émission se fait en direct depuis le studio de la radio. "Comme nous émettons en langue bretonne, nous réalisons nos interviews avec des personnes parlant la langue, par exemple l'école Diwan, les associations du centre culturel breton, la section bilingue de l’école primaire des Grands-Bois. Si les personnes s'expriment en français, nous traduisons leurs propos dans le cadre d’une chronique" explique Melaine Looten, coordonnateur de la radio. Certains des journalistes bénévoles ont d’ores et déjà installé des studios mobiles à leur domicile pour privilégier le télétravail.

Pas d’émission en public

Quant à la radio associative Alternantes Fm (98.1 Fm), elle poursuit sur sa lancée après 55 émissions consacrées à l’actualité du confinement au printemps dernier. Son rédacteur en chef est équipé pour travailler en télétravail ce qui lui évite de se déplacer. Il reprend le même format à savoir un magazine quotidien composé d’interviews téléphoniques enrichis cette fois-ci de reportages sur le terrain. De 30 à 50 minutes, l’émission s’intitule « Reconfinez-vous à nous » et est diffusée du lundi au jeudi à 8h16, 13h10 et 18h11, le vendredi à 18h10 et le samedi à 8h15. "Évidemment, au cours de ce deuxième confinement, il n’y a pas d’émissions diffusées en public" confirme Daniel Raphalen, président de l’association Alternantes. Vous pouvez contacter l’émission par mail : redactionalternantesfm@gmail.com