Imprimer Pdf

Saint-Herblain, terre de randonnées

Publié le 26.04.2021

Avec ses 7 circuits pédestres balisés, Saint-Herblain ouvre les horizons à de nombreux promeneurs d’ici et d’ailleurs. Une invitation à prendre un grand bol d’air entre campagne et ville, entre vallons et chemins escarpés. Immersion avec un groupe de marcheurs.

Il est 14h ce jeudi 15 avril, le petit groupe de marcheurs de l’association herblinoise Air et détente s’est donné rendez-vous devant l’hôtel de ville de Saint-Herblain. Il fait beau, un temps idéal pour marcher. Direction les marais de la Pelousière.

Le groupe marche d’un bon pas. Avenue Florencio-Martinez, rue du 16 septembre, rue de la Crête, chemin des Frères-Legoux, les promeneurs ont vite fait d’arriver près des zones humides de la Pelousière. À droite, la passerelle surplombant les marais. "C’est formidable cette passerelle. Avant son installation, on ne pouvait pas accéder à cette zone naturelle, maintenant on en profite. On peut apercevoir des hérons, des poules d’eau, des cygnes" s’enthousiasment les marcheurs. "On se trouve ici à 1 km de l’hôtel de ville et on ressent un vrai dépaysement" souffle Christian Vallée.
Habituellement, les randonneurs se retrouvent un dimanche sur deux pour marcher à la demi-journée sur 10 km en moyenne d’octobre à avril et à la journée d’avril à septembre sur une vingtaine de km. Le jeudi, ils se retrouvent à 6 environ pour maintenir la forme et marcher à Saint-Herblain.

Prendre l’air, se vider la tête

Le petit groupe s’étale pour respecter la distanciation sociale. Il passe devant la fameuse mare aux sangsues, traverse le village de l’Orvasserie par un discret chemin ombragé, et arrive au-dessus de la Carrière et son plan d’eau. En contre-bas, un écureuil se sauve bien vite tandis qu’un couple de canards cherche à nicher à l’abri des regards. Les oiseaux semblent s’interpeller entre eux en poussant des tirades stridentes. Des tapis de fleurs violettes et blanches ont recouvert les sous-bois. "Ici c’est le mariage de l’eau et de la verdure, avec l’étang et le jardin méditerranéen" décrit Josiane Méaude adepte de la marche à pied depuis 1985.
Le Val de Chézine jusqu’au parc de Procé, Les Villages, "le circuit le plus campagnard de tous", Hermeland, Bégraisière, "Gournerie Chatterie", le groupe se remémore avec plaisir toutes les sorties faites ensemble à Saint-Herblain.

"On est vite dans la nature"

"À la suite d’un accident de santé, il a fallu que je pratique régulièrement une activité physique. Le sport, c’est le seul remède n’est-ce-pas … et on devient vite camino-dépendant !" confie Christian Vallée.  "À Saint-Herblain, on sort vite de la ville pour se retrouver en pleine nature, c’est ça qui me plait" se réjouit Claudie Vallée, membre d’Air et détente avec son mari depuis 2004. La recherche d’informations sur les sites traversés, la convivialité, les échanges font partie du plaisir de la  randonnée volontiers mis en avant par celles et ceux qui la pratiquent
Dans le contexte actuel de fermeture des piscines et des équipements sportifs, les adeptes d’activité physique douce sont ravis de continuer à marcher. Petite pause imprévue pour les marcheurs. Un échange informel s’engage  avec des boulistes en train de jouer. Raymond, habitant des Villages, est un bon marcheur. Pour lui, marcher contribue à son hygiène de vie à la fois physique et psychique. "Je marche régulièrement avec Air et détente. Cette  activité me permet de rencontrer du monde, de ne pas rester isolé chez moi".

Des circuits balisés

Sur des poteaux en bois ou du mobilier urbain, des marques jaunes indiquent le chemin à prendre. Membre d’Air et détente, Josiane Méaude, Herblinoise, est baliseuse officielle auprès du comité départemental de randonnée pédestre de Loire-Atlantique. Elle a participé au balisage des circuits de Saint-Herblain, Couëron, Indre et Le Pouliguen. "C’est comme une signalisation routière qui guide le promeneur et l’aide à trouver son chemin. Quand je vois qu’un balisage s’abîme, je n’hésite pas à revenir avec mon pinceau ou mon rouleau d’adhésif !". Le balisage est une activité bénévole qui prend du temps, "deux à trois kilomètres dans une journée pour une création de circuit, mais ça va plus vite pour l’entretien" affirme Josiane.

Après une pause rafraîchissements au belvédère qui surplombe le jardin méditerranéen, le groupe poursuit sa route vers le parc des Haradières pour rejoindre le théâtre ONYX et revenir vers son point de départ par le chemin du Breil et la Solvardière. "Après 12 km on est satisfaits et on se sent bien !" s’exclament les randonneurs.

Air et détente : une association conviviale et participative

En 1992, l’association Air et détente a pris la relève d’une activité du centre socioculturel Espace 126. L’association affiliée au comité départemental de randonnée pédestre de Loire-Atlantique compte une quarantaine de licenciés. Entre l’arrêt de ses activités pour cause de crise sanitaire et mauvaise météo, l’année 2020 n’a pas été simple pour elle. "Nous avons dû revoir complètement notre calendrier de randonnées. Quand on a commencé à reprendre l’activité en mai 2020, ça a été compliqué, on s’est retrouvé avec des groupes d’une vingtaine de personnes. Les adhérents avaient un réel besoin de ressortir et de marcher" explique Christian Vallée, président depuis 3 ans. À Air et détente, les membres de l’association se relaient pour proposer et préparer chacun à leur tour une randonnée dans le département. Ils reviennent sur les terres herblinoises le jour de leur assemblée générale en septembre et lors d'Atlantisport-Environnement avec deux randonnées : la "poussettes-landeaux", et la "12 km".

Les dépliants sur les circuits pédestres herblinois
Les 7 dépliants des circuits pédestres (Gournerie-Chatterie 8,3 km), Hermeland (15,8 km), Tillay-Chézine (6,7 km), Bellevue-Preux-Crémetterie (5,5 km), Bourg (8,2 km), Les Villages (8, 2 km) et Marais de la Pelousière (4,6 km) et un huitième qui les réunit tous sont à disposition gratuitement à l’Hôtel de Ville et sur saint-herblain.fr

 

Dans l'actualité