Partager avec

Spectacle - Cinéma

La nuit du cirque

Publié le

Cette nouvelle nuit du cirque à ONYX est celle de la différence. La différence qui rend précieuses les dissemblances, qui aime la diversité des genres et les identités contrastées.

Le temps d’une nuit, ONYX sera un théâtre habité par des spectateurs et des artistes qui célèbrent ensemble l’altérité en toute convivialité.

Des spectacles, des moments gourmands, des intermèdes performés, des boules de flipper, une lune en forme de dôme, une petite ballade jonglée…

Menti lo minimo

Elle est espagnole, il est argentin. Amanda et Alejo forment avec leur vélo un authentique trio et nous accueillent dans leur spectacle qui, avec son apparente simplicité, nous rapproche de la complexité de l’acceptation de soi. Aussi drôles qu’attachants, sans fard et sans artifice, les deux artistes nous parlent des corps, de leurs corps et, de façon très subtile, nous amènent à nous interroger sur la relation que nous avons avec notre propre corps. Touchant, virtuose et plein d’humour !
Par la Cie Alta Gama.

Faire le choix de ne pas choisir

Un spectacle qui a la volonté de mettre en lumière l’urgence de dépasser l’assignation du genre par rapport aux organes génitaux attribués à la naissance afin de considérer des personnes plutôt que des hommes ou des femmes. Avant tout, l’artiste fait le choix de ne pas choisir. Avec le trapèze, la danse, la boxe, le drag, le son de témoignages pluriels, l’artiste déroule un fil sociologique qui se tisse, se noue et se coupe, à travers le récit des différentes vies. Ce spectacle est un hymne au corps vivant, au corps imparfait, déséquilibré, fragile et vulnérable.
Par la Cie Rage Ravage.

Newroz

Newroz signifie le jour nouveau en kurde. Pour le célébrer, Bahoz Temaux crée un concert-cirque aux sonorités persanes. Ce spectacle est une allégorie musicale et acrobatique de la crise identitaire d’un homme vivant avec les préjugés liés à son genre, sa couleur et sa double culture. C’est aussi une forme de jeu sur les apparences, une forme de dialogue entre un coeur fait de musique et un corps jouant avec le risque. L’acrobatie devient un exutoire sublimé par la délicatesse des pensées poétiques qui nous sont confiées. Un témoignage à la fois percutant, empreint de douceur et de tolérance.
Par la Cie La Meute.

À partir de 13 ans.