Partager avec

Karim Benferchiche intervient sur un vélo électrique dans l'atelier d'ATAO.
Solidarités - Vie économique

Karim Benferchiche : « ATAO vise les entreprises »

Publié le | Mis à jour le

Recruté par ATAO à l’été 2023 pour accélérer le tournant stratégique de l’entreprise d’insertion, Karim Benferchiche met sa technicité et sa passion du vélo en tant qu’objet social au service du développement du vélo électrique en entreprise.

« Le vélo est un mode de transport accessible en terme de prix et de prise en main, son emprise sur le domaine public est minime, il y a des bénéfices sur la santé, sur l’environnement… c’est d’abord l’utilité sociale du vélo qui m’intéresse« , confie d’emblée Karim Benferchiche, responsable de l’atelier vélo électrique de l’entreprise d’insertion ATAO.

Faire du volume

Après avoir exercé au sein de VéloCampus et d’un vélociste du centre-ville, le technicien est recruté par l’atelier herblinois d’ATAO à l’été 2023. Sa mission : développer le marché de la vente, en lien avec le constructeur vendéen Arcade Cycles, et de la maintenance des flottes professionnelles de vélos à assistance électrique (VAE). « Travailler avec des entreprises, c’est conclure des contrats sur des flottes de véhicules donc faire du volume. Ça permet de sortir l’activité de la saisonnalité de l’entretien par des particuliers« , argumente Karim Benferchiche. Sans compter la plus-value pédagogique pour le personnel en insertion : « En passant du temps sur le même modèle de vélo, ils apprennent plus rapidement, c’est gratifiant pour eux et efficace pour le client ». L’expertise de Karim Benferchiche garantit au client une prestation de qualité : « tout ce qui sort de l’atelier est vu et validé par l’encadrant certifié ».

Karim Benferchiche montre un gete technique sur un vélo à une personne en formation.
Choisir ATAO, structure d’insertion par l’activité économique, permet aux entreprises de mener une action en faveur de la RSE.

Et pour les entreprises, quels avantages ?

Pour Karim Benferchiche, l’offre d’ATAO aux entreprises coche toutes les cases du développement durable : « Vous allez à la fois favoriser la mobilité durable chez les salariés, c’est le volet écologique, réduire les coûts d’achat et d’entretien de la flotte, pour le côté économique et enfin, c’est le pilier social, travailler avec ATAO permet aux entreprises de remplir leurs objectifs RSE via l’emploi de personnes en insertion« . Aux entreprises intéressées par une mobilité plus durable pour leurs salariés, Karim recommande sans hésiter « d’acheter une flotte de vélos uniforme, et surtout de l’entretenir régulièrement au moins, au début du printemps et au début de l’hiver, pour la faire durer le plus longtemps possible ». Une maintenance préventive d’autant plus indispensable pour le responsable d’atelier quand, comme en entreprise, les vélos sont utilisés fréquemment et par des personnes différentes. Dernier conseil de pro : « Attention aux vélos électriques « à usage unique », c’est un mauvais calcul d’acheter pas cher : s’il coûte 700 à 800 euros, c’est de la camelote, ils sont à proscrire ».

Vous souhaitez développer les déplacements durables au sein de votre structure (entreprise, collectivité) ?

Contactez ATAO au 02 40 92 89 00 ou mobilite@atao-insertion.fr
Plus d’infos sur le site d’ATAO, rubrique « Transport et mobilités ».