Partager avec

Prairie du parc de la Carrière

Le Cours Hermeland

Publié le | Mis à jour le

Imaginé et façonné dès les années 1990, le Cours Hermeland est composé d’espaces naturels aux multiples visages. D’une superficie de 300 hectares à la jonction des quartiers herblinois, il traverse la commune du Nord au Sud et d’Est en Ouest et s’étend sur 7 km à vol d’oiseau.

Inspiré du Tiertgarten à Berlin, le Cours Hermeland a été conçu dès son origine pour fédérer les quartiers et accueillir des équipements d’envergure communale ainsi que des événements festifs et culturels. Ses parcs et ses espaces naturels et de loisirs ont été sanctuarisés par des acquisitions foncières successives de la Ville de Saint-Herblain au fil des décennies et sont protégés par le Plan Local d’Urbanisme métropolitain.

Le Cours Hermeland est pour Saint-Herblain un facteur d’équilibre entre le développement urbain et la volonté de préserver un environnement de qualité. Il est à la croisée des politiques publiques de la ville : Saint-Herblain ville verte, ville solidaire et ville avec ses habitants.

Françoise Delaby - Adjointe déléguée à l’aménagement du Cours Hermeland

Plusieurs sites, plusieurs paysages

Le Cours Hermeland est composé du nord au sud notamment du parc de la Gournerie, du parc de la Savèze, du Val de Chézine, du parc de la Bégraisière, du parc d’Ar Mor, du parc des Haradières, du parc de la Carrière et des marais de la Pelousière.

Le jardin méditerranéen (c) Thierry Mézerette
Le jardin méditerranéen dans le parc de la Carrière. (c) Thierry Mézerette

Où en est-on ?

En 2018-2019, une vaste concertation s’est déroulée pour imaginer le Cours Hermeland de demain. Différents cycles d’ateliers ont été animés par les urbanistes d’UP + ont permis aux habitantes et habitants d’explorer les possibles et de faire des propositions telles que l’animation des prairies de la Chézine, la liaison avec la Loire, les usages du Cours pour les salariés et salariées des entreprises.

Cette concertation a en outre permis de définir les grandes orientations d’animation, d’aménagement et de gestion du Cours Hermeland à l’horizon de 10 à 15 ans, pour répondre aux enjeux suivants :

  • s’intégrer au reste du territoire métropolitain au cœur de l’étoile qui relie les différents cours d’eau : Cens, Gesvre, Sèvre, Loire, Chézine,
  • rendre lisible et cohérent le Cours Hermeland, l’ancrer dans la mémoire des lieux et des usages,
  • valoriser la diversité des paysages et renforcer leurs caractéristiques,
  • créer des axes majeurs « Nord-Sud » et « Est-Ouest » pour les modes doux et assurer la liaison du Cours Hermeland avec les quartiers et entre les quartiers qui l’entourent,
  • diversifier ce qu’on y fait notamment en lien avec les associations.

Explorer le Cours Hermeland depuis La Longère

La Longère de la Bégraisière est un lieu d’information et d’animations gratuites et ouvertes à toutes et tous en faveur du cadre de vie, du lien social, de la transition écologique, de la nature en ville et des pratiques artistiques amateurs. Installée dans le parc de la Bégraisière, au cœur du Cours Hermeland, la Longère propose notamment depuis son ouverture en 2019, des ateliers de création, des rendez-vous d’observation et des balades à la découverte des parcs du Cours Hermeland, de leurs particularités et de leur biodiversité. Elle est aussi un lieu dédié à la vie associative du quartier du Tillay.

Extérieur de la longère de la Bégraisière avc un groupe de randonneurs devant
La Longère de la Bégraisière, lieu d'activités nature et associatives, est le point de départ de nombreuses promenades dans le Cours Hermeland.

Ce qui va changer ?

L’objectif est que ces espaces naturels paysagers continuent à jouer leur rôle fédérateur et de corridor écologique pour la biodiversité. Ces orientations se déclineront avec la mise en œuvre d’un programme opérationnel au cours du mandat et à plus long terme en concertation avec les habitantes et les habitants.

Parmi les projets, citons :

  •  le réaménagement des parcs de la Carrière et de la Gournerie, projets enrichis des contributions des habitantes et habitants
  • la création d’une nouvelle boucle de promenade au niveau des marais de la Pelousière
  • la création d’un espace de glisse urbaine intégré au Cours Hermeland
  • l’animation de la Longère de la Bégraisière.

Liens vers « Nos engagements »

La chronologie des travaux d’aménagement des parcs

2014 : parc de la Savèze

D’octobre 2016 à juin 2017 : parc du Clos fleuri

D’octobre 2015 à mai 2016 : parc de la Bourgonnière

2018 : parc de la Bégraisière

2018-2019 : projet du Cours Hermeland relancé

2019 : parc du Val de Chézine

Juin 2019 : ouverture de la Longère

2021 : restauration du rû du Rocher

Fin janvier 2023 : démarrage des travaux parc de La Gournerie 

Fin février 2023 : démarrage des travaux parc de la Carrière