Partager avec

Preux – Soleil Levant

Publié le | Mis à jour le

Véritable cité-jardin dessinée à la fin des années 70 par l’architecte Éric Dubosc, le quartier de Preux a marqué les imaginaires de nombreuses générations d’habitants et d’habitantes. À compter de 2016, la Ville décide de lancer, un vaste chantier de réhabilitation et de requalification comprenant le quartier Preux et une partie de la Crémetterie (école et centre socio-culturel du Soleil Levant).

Pourquoi un projet urbain ?

À l’arrivée de ses premiers habitants, à l’été 1980, le quartier de Preux réunit de nombreux points forts qui font de lui un endroit atypique de la commune : logements diversifiés et confortables, architecture singulière, espaces publics chaleureux favorisant les rencontres et réseau de déplacement laissant (déjà à l’époque) une large place aux cheminements doux et apaisés (vélos, piétons).

Dès le milieu des années 2000, le besoin d’une rénovation globale du quartier se fait sentir pour répondre à son vieillissement avancé. Le maire, Bertrand Affilé, et les élus, décident alors au début de leur mandat, en 2014, de lancer plusieurs études afin de rendre ce quartier de nouveau agréable à vivre.

En parallèle, plusieurs ateliers de co-construction sont lancés en 2015-2016 avec les urbanistes de l’Atelier Chuck retenu pour dessiner cette première phase de travaux. Objectif : affiner le projet de réhabilitation avec les habitantes et habitants.

La Place de Preux après les travaux de rénovation de 2019-2020

Le projet de réhabilitation de Preux va permettre de redynamiser ce quartier qui avait tendance à se refermer sur lui-même ces dernières années. Notre objectif est de l’ouvrir sur la ville, de créer de nouvelles passerelles avec les quartiers voisins de la Crémetterie et du Tillay et de faire en sorte qu’il continue d’y faire bon vivre.

Bertrand Affilé - Maire de Saint-Herblain

Lors de la phase de concertation, les premiers aménagements esquissés visent plusieurs objectifs :

  • mieux intégrer les services publics (groupe scolaire, centre socioculturel, salle Pablo-Neruda) au sein du quartier ;
  • améliorer la desserte et les connexions entre la rue Jean-Jaurès, la Crémetterie et le boulevard Charles-Gautier ;
  • favoriser les mobilités douces.
Moment de concertation sur le devenir du quartier Preux.
Première consultation des habitantes et habitants de Preux par les jeunes architectes du projet European en 2015, avant la présentation des premières études pour le futur du quartier © Franck Tomps

Où en est-on ?

La première phase des travaux s’est achevée en 2021. Elle aura permis :

  • la transformation de la place de Preux, redessinée en un lieu convivial (destruction de certains bâtiments qui obstruaient la vue, installation de sièges et gradins, plantation d’arbres…) ;
  • le réaménagement du petit Bois de Preux en un espace convivial (installation de nombreux jeux, nouveaux cheminements piétons…) et ouvert sur la place Léo-Lagrange ;
  • la rénovation de la place Léo-Lagrange, en grande partie piétonnisée (34 stationnements conservés pour les riverains) ;
  • le réaménagement complet des rues Benoît-Frachon et Jean-Jaurès (sur sa partie sud), afin notamment d’aménager des pistes cyclables et des espaces pour les circulations douces ;
  • la plantation de 246 nouveaux arbres et 4500m2 d’arbustes.  
Place Léo-Lagrange
Vue sur la place Léo-Lagrange réhabilitée. Une nouvelle aire de jeux a été installée et le Petit bois a été réaménagé © Pascal Beltrami

En parallèle de ces travaux d’importance sur l’espace public, les bailleurs sociaux Harmonie Habitat et Atlantique Habitation ont commencé dès 2018 la rénovation de quelques logements sociaux du quartier, notamment afin d’améliorer leur performance énergétique. Des rénovations, accompagnées de certaines démolitions, qui vont se poursuivre et s’accélérer dans les prochaines années.

Ce qui va changer

La deuxième partie de cette importante opération de rénovation urbaine débutera au printemps 2023.

Elle prévoit notamment la construction du nouveau collège appelé à remplacer le collège Ernest-Renan par le Département de Loire-Atlantique. Le nouveau bâtiment permettra d’offrir de meilleures conditions d’apprentissage aux élèves. D’une superficie totale de 6160 m², l’établissement sera construit rue Pablo-Neruda, en lieu et place de la plaine de jeux du même nom. Il comprendra :

  • 24 classes de la 6e à la 3e ;
  • Une classe ULIS (Unité localisé pour l’inclusion scolaire), destinée aux enfants en situation de handicap ;
  • Deux sections SEGPA (Section d’enseignement générale et professionnel adapté), pour les enfants présentant des difficultés importantes ;
  • Une cuisine centrale permettant de préparer jusqu’à 2000 repas/jour ;
  • Trois logements de fonction.  
Vue 3D de l'entrée du futur collège Ernest-Renan
L'entrée du futur collège, qui prendra place derrière la Poste. L'établissement remplacera l'actuel collège Ernest-Renan © K-architectures

La deuxième phase de travaux prévoit également la rénovation complète de l’école du Soleil Levant, du centre socio-culturel (et son pôle de services publics) ainsi que la requalification des espaces publics attenants, pour être compatibles avec les cheminements doux et apaisés.

Proximité, rigueur et rationalisation des locaux de la Ville : les Pôles de service public (PSP) sont une réponse innovante pour permettre aux habitants de bénéficier de services publics de qualité à proximité immédiate de chez eux. 

Christian Tallio - Adjoint à la citoyenneté et la démocratie locale
Esquisse de la future traversée sécurisée rue Neruda.

Enfin, l’important parc de logements sociaux du quartier va poursuivre sa mue, après la démolition des immeubles d’Harmonie Habitat, au sud de la place de Preux, qui aura notamment permis de désenclaver cet espace urbain.

Le long de la perspective Place de Preux-Allée Pablo-Picasso, un programme de construction neuve est actuellement étudié.

La chronologie des travaux

  • 1er semestre 2023 : lancement des travaux de construction du nouveau collège ;
  • Été 2023 : démarrage des travaux de rénovation du centre socioculturel et de l’école du Soleil Levant (bâtis, cours de récréation et abords) ;
  • 1er trimestre 2024 : démolition et réhabilitation de logements sociaux d’Atlantique Habitations (allée Louise Michel et alentours) ;
  • 1er semestre 2024 : création du futur parvis du collège et de la traversée sécurisée de la rue Neruda, en lieu et place de l’ancienne passerelle ;
  • Septembre 2024 : livraison du collège et du parking de 60 places au croisement des rues Jean-Jaurès et Neruda ;
  • 2ème semestre 2025 : livraison de l’école et du centre socio-culturel rénovés.